AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
.:: Recherche activement : Un designer et deux collaborateurs ! Pour toutes personnes voulant participer au nouveau Crisis Naruto, merci de m'adresser un email. ::.

Partagez | 
 

 # Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakura Haruno
.::Juunin de Konoha::.
.::Juunin de Konoha::.
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Barre d'xp:
134/500  (134/500)
Niveau: 10
Prestige: 0

MessageSujet: # Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...   Mar 13 Juil - 15:59

.


Dernière édition par Sakura Haruno le Sam 28 Mai - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagi
.::Modératrice | Genin de Konoha::.
.::Modératrice | Genin de Konoha::.
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23
Localisation : Au pays des shtroumpfs

Feuille de personnage
Barre d'xp:
14/250  (14/250)
Niveau: 5
Prestige: 0

MessageSujet: Re: # Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...   Ven 16 Juil - 22:38

Réveillée en sursaut par un contact froid, Kagi ouvrit les yeux, battant légèrement des paupières en sentant quelque chose couler le long de sa joue puis le long de son échine. Un long frisson la fit sortir de sa torpeur, elle envoya ses draps ailleurs en s'asseyant sur le matelas en tailleur. Tournant son regard au dessus d'elle, l'enfant recevait d'autres gouttes sur son arrête de nez. Le plafond suintait d'humidité comme souvent. Affichant une mine renfrognée, la fillette se laissa rouler en dehors de son lit sans plus d'animosité. Après s'être étirée de tout son long, elle fila à la douche, mais surprise par l'eau glacée, elle retourna à sa chambre d'un pas lassé par les calamités de la vie souterraine. Enfin, elle était propre, c'était ce qui importait. Habillée de son tee-shirt jaune à maille fine, de son short beige, de ses gants noirs, son écharpe verte pomme ainsi que son bandeau soigneusement placé sur son œil gauche, sans oublier ses chausses bleues, Kagi remonta à la surface en passant par un véritable dédale de couloirs et d'escaliers qui constituaient le bâtiment de la section racine. Avec son sac bringuebalant sur son dos, la jeune shinobi se mit à courir à travers les rues encore endormies de Konoha, seuls quelques marchands qui amenaient leurs buffles chargés de produits de toute sorte à leurs échoppes parcouraient le village.

Un léger sourire vint se dessiner sur les lèvres de l'enfant lorsqu'elle sentis la terre battue du village rouler sous ses pied, les rayons bienfaiteurs du soleil frapper sa peau pale et le vent s'engouffrer dans son écharpe. Oui, elle aimait la vie au grand air. Un de ses plus grands rêve serait d'habiter dans l'une de ces maisons de bois et de chaux colorées, parfois un peu dégradée par le temps mais peu importais ce que le temps avait pour effet dessus, cela valait toujours mieux que ces espèces de salles closes sur lequel se déversait toute l'humidité de la ville. Comme une fosse dans lequel on jetait tout ce qui n'était pas désiré, oui, Kagi avait l'impression de vivre dans une décharge. Quoi qu'il en soit, la petite aux cheveux turquoise sortit du village par la porte Nord à grande foulées, détachant son bandeau et le leva haut à son côté pour ne pas se faire embêter par les garde-frontière. C'est donc en rattachant celui-ci à sa ceinture où pendait également le fourreau de son katana qu'elle se mit à sourire de plus belle en goutant à la brise qui secouait les feuilles des bois environnants ce matin. Son pas ralentis, elle adopta une allure plus calme pour pouvoir profiter du décor qui l'entourait. Écouter la nature se réveiller, les oiseaux remplir les bois de leurs chants enjoués et le vent faire bruisser les feuilles accrochées à leurs branches. Enfin, Kagi ne s'attarda pas trop dessus non plus, vous comprendrez, à dix, on a d'autres chats à fouetter que de regarder mère nature suivre son cours. Se postant devant un arbre d'une taille non négligeable, Kagi joignit ses main en un signe de concentration afin de diriger son flux de chakra dans ses pieds à une dose ni trop grande ni trop faible. Sans plus de cérémonies, la petite se rua sur l'écorce et l'accrocha directement avec son essence, courant le plus vite que ses petites jambes le lui permettaient. Elle sentit soudainement un rejet de la part de l'arbre qu'elle escaladait, elle en prit conscience suffisamment vite pour s'agripper à une branche qui s'offrait à elle avant de se hisser dessus. Laissant échapper un soupir de soulagement, Kagi se mit alors à sauter de branches en branches avec l'agilité d'un singe. Depuis qu'elle avait apprit à contrôler son flux de chakra, la fillette avait découvert une véritable passion à sauter ainsi, parcourir le réseau de forêts qui entourait la ville était devenu l'un de ses passe-temps favoris lorsqu'elle avait droit à quelques congés.

Or, aujourd'hui, ce n'était pas pour une simple promenade que Kagi était sortie du village caché des feuilles. Néanmoins, elle laissa ses pas la guider où bon leur semblait, sans se soucier d'une direction précise jusqu'à ce qu'un son émit par un ruissellement d'eau parvint à ses oreilles, à partir de ce moment précis, la jeune fille s'orienta vers la provenance du bruit. C'est ainsi qu'elle arriva au bord d'un large ruisseau, l'endroit rêvé pour apprendre à marcher sur l'eau ! C'est donc avec un sourire satisfait aux lèvres que la gamine sortit son parchemin fraichement dérobé à ses professeurs qui enseignait la manière avec laquelle il fallait procéder. Elle s'assit en tailleur au bord de l'eau, entourée de deux touffes de roseaux, parcourant attentivement les lignes calligraphiées avec ses yeux. Elle en jubilais déjà rien qu'à l'idée de pouvoir faire comme les autres ninjas d'un grade supérieur qui étaient en mesure de passer n'importe où ils le souhaitaient. Enfin, elle avait terminé sa lecture et prit une grande bouffée de fierté, après tout, si elle savait grimper aux arbres, elle saurait bien courir sur l'eau ! Elle exécuta le signe nécessaire à la concentration du chakra, une fois prête, son sourire s'élargit jusqu'à dévoiler une rangée de dents blanches, levant son pied entouré d'un halo bleuté au dessus du ruisseau, elle le posa finalement, éclatant d'un rire triomphant en découvrant une résistance de la part de l'élément dit le plus indomptable. Mais sa joie fut de courte durée car sa chaussure s'enfonça dans le liquide et la genin avec. Le courant la surprit quelques peu, néanmoins, elle parvint à regagner la berge après s'être débattue quelques minutes. L'imbécile avait oublié d'ôter ses vêtements dans l'impatience et la précipitation. Enfin, maintenant, elles ne pouvaient pas être plus mouillées, et la prochaine serait la bonne ! Elle en était persuadée. Mais une nouvelle fois, l'eau ne voulut pas résister à son pied maladroit. S'extirpant nonchalamment de celle-ci, Kagi essora du mieux qu'elle put ses vêtements tout en grommelant après le hasard d'avoir fait qu'aujourd'hui, le torrent était de mauvaise humeur, évidemment ! Surtout que la jeune shinobi était encore descendus plus bas par rapport à l'heure de sa venue. Bref, elle continua d'essayer, avec acharnement. Elle essayait de mieux comprendre, relisait le parchemin, mais rien à faire, l'eau ne voulait pas la porter ! Surtout qu'à chaque chute, elle parvenait à remonter de moins en moins vite, fatiguée de lutter contre le courant et le désespoir la gagnant petit à petit. De fil en aiguille, la gamine descendait le long de la rivière et à un moment, la catastrophe eut bien lieu. Le torrent devint impraticable et Kagi avait beau essayer de s'agripper aux rochers qui lui faisaient face, mais difficile sachant qu'ils étaient tous couverts de mousses et autres lichens suintants. Elle essaya de garder son calme, mais en jetant un œil dans la direction où la rivière la portait, elle fut prise de panique. Car oui, comme dans toute bonne histoire où il y a un ruisseau, il y a toujours une chute au bout.

U
sant de ce qui lui servait de sa matière grise, Kagi parvint à sortir un shuriken et un fil de fer servant habituellement à sa technique du dragon de feu, elle attacha les deux ensemble, ses yeux jugèrent la distance qui la séparait du précipice et de la vitesse à laquelle son petit corps était porté, mais son regard se posa sur une personne présente sur le bord rocailleux, elle appela au secours avant de boire la tasse. Mais en refaisant surface, la petite se sentit... voler, oui planer dans les airs, la puissance du courant la projetait littéralement en dehors du torrent, mais aussi droit dans le gouffre. Son sang ne fit qu'un tour et c'est en rassemblant toute son énergie que la ninja lança son shuriken dans la paroi, juste de quoi se balancer jusqu'à la falaise étrangement lisse. Enfin, elle sentit que son arme n'allait pas tenir bien longtemps, c'est pourquoi elle dégaina son sabre pour le planter, lui aussi, dans la roche. Son cœur battait à une vitesse encore jamais vu, il s'en serait fallut de peu. Pendue à son sabre, la gamine concentra son chakra dans ses pieds pour que ceux-ci adhèrent à la paroi, c'était différent des arbres, mais plus facile, enfin, c'était possible que ce soit son instinct de survie en alerte qui affûte ses compétences. Quoi qu'il en soit, Kagi se ressaisit et retira son sabre de la pierre, toujours son fil de fer vacillant enroulé autour de son poignet. Puis, courant à une vitesse phénoménale, elle projeta ses bras sur le terrain à peu près plat qui s'offrait à elle, jambes pendantes dans le vide, son souffle accéléré et saccadé par l'émotion et l'effort. Son regard tomba alors sur cette demoiselle qui se trouvait en face d'elle désormais, ses cheveux d'un rose peu commun surplombait un grand front couvert du bandeau de Konoha, lui même accroché sur le haut d'un visage très féminin et beau qui plus est. Mais des marques rouges sous ses yeux indiquaient que l'adolescente pleurait.


''Je... excusez-moi... vous pourriez m'aider ?...'' Demanda la jeune genin pas tout à fait sortie d'affaire.

Cette dernière ne s'était pas aperçue que son bandeau trempé laissait apparaître un oeil à l'iris rouge qui lui avait été implanté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Haruno
.::Juunin de Konoha::.
.::Juunin de Konoha::.
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Barre d'xp:
134/500  (134/500)
Niveau: 10
Prestige: 0

MessageSujet: Re: # Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...   Lun 19 Juil - 11:12

> Une drôle de rencontre...


[Pour voir mon message, le HTLM doit être activé dans votre profil.]


On dit que les larmes sont les cris invisibles d’un être désespéré. Sakura l’était. Mais dans toutes larmes s’attarde un espoir. Qu’il revienne ? Son vœu le plus cher. Les larmes prouvent l’amour mais n’apportent pas le remède. Cela est si cruel… Il y a des larmes d’amour qui durent plus longtemps que l’étincellement des étoiles. En était-elle capable ? Sécher ses larmes, oui. Mais pas son cœur. La vie est une larme qui coule sur la peau et qui s’en va mourir, épuisée, sur le sol de la destinée. Sakura en voulait à ses larmes… C’était comme si pleurer l’interdisait de l’oublier. Combien faillait-il de larme pour noyer un chagrin d’amour ? Elle ne les comptait plus… Ses mains se crispèrent. Maintenant, elle voulait détruire pour soulager sa peine. Mais à quoi bon ? Si Naruto la voyait dans cet état, que dirait-il ? Il la consolerait, comme à son habitude. Il lui redonnerait espoir, il lui rappellerait sa promesse. Non ! Aucun espoir, plus rien ! Bam, son poing écrasa le sol d’une légère fissure. Sasuke n’est devenu qu’un être infâme. Pourtant, Sakura continuait de penser à lui, tous les jours. Elle s’en voulait tellement… Elle s’en voulait de ne pas être capable de l’effacer de sa mémoire. Le pire était les souvenirs qui revenaient en flash back. Une image de leur entraînement avec Kakashi, une autre lors de leur mission à Kiri… Toutes ses images défilaient sans relâches, n’ayant aucune pitié pour cette Fleur qui fanait. Son être est plus que chamboulé. Qu’allait-elle devenir, ainsi ? Essuyant ses larmes, elle se faisait une promesse. De l'oublier. Tâche difficile mais elle se battrait.

Alors que le seul bruit qui lui parvenait à ses oreilles étaient la chute d'eau sauvage de la cascade qui se présentait sous ses pieds, la demoiselle parvint à distinguer une petite voix qui appelait au secours. Intriguée, elle redressait la tête, les yeux encore rouge. Elle avait bien sur du mal à voir à cause des larmes qui lui brouillaient la vue. Elle tachait donc de les essuyer, une fois de plus. C'est alors qu'elle remarquait une masse humaine flotter dans les flots. Le coeur vacillant, elle allait chuter ! Mais Sakura l'avait vu au dernier moment elle ne pouvait pas... Elle ouvrit la bouche, mais aucun son ne sortit de sa bouche, essoufflée d’avoir tant pleuré. Mordillant sa lèvre inférieure, elle osait s'approcher un peu du bord, gardant un équilibre parfait. En bas, la gamine qu'elle avait remarqué pendait dans les airs, soutenue par un fil de fer. Arquant un sourcil, on pouvait dire que cette personne avait eu une excellente idée ! La demoiselle se préparait alors à l'aider, concentrant le Chakra sur ses pieds. Mais voyant comme la jeune fille se débrouillait en bas, elle avait envie de l'observer... Elle le voyait bien qu'elle n'avait pas réellement besoin d'aide. S'aidant de son Katana et finissait par utiliser cette techniques très commune à tous les Ninja. Escaladant la parois avec conviction, elle finissait par tomber juste en dessous de notre fleur de cerisier qui l'observait avec un silence hors du commun. Ses yeux étaient toujours rouges et légèrement humides. C'est alors à ce moment qu'elle pouvait distinguer avec précision cette voix qui lui avait quémandé de l'aide.

Un faible sourire au visage, elle commençait à se baisser, tendant sa main pour lui porter son aide. Elle s'arrêtait alors un moment, pendant quelques secondes, comme choquée et effrayée d'une chose. Cette jeune fille qu'elle s'apprêtait à aider portait un bandeau qui lui cachait l'un de ses oeils. Et ce dernier brillait d'une fière couleur : le rouge. Le... Sharigan ? J'attrapais alors d'un coup une main de cette inconnue et la tirait vers moi avec une force incroyable, la remettant donc sur la terre ferme. Elle avait une couleur de cheveux peu commune que j'avais du voir une seule fois dans le village. Turquoise, ainsi que son oeil que Sakura qualifiait de 'normal'. La demoiselle aux cheveux roses cherchait bien sur le bandeau de ce Ninja – car elle l'était en vu des capacités observées. Mais elle ne le voyait pas. Pourtant, il lui avait bien semblé déjà voir cette gamine dans son propre village. Ne cherchant pas plus loin, elle préférait s'aventurer dans les présentations simples.

« Bonjour, je suis Sakura. Je peux savoir ce qui t'es arrivée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagi
.::Modératrice | Genin de Konoha::.
.::Modératrice | Genin de Konoha::.
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23
Localisation : Au pays des shtroumpfs

Feuille de personnage
Barre d'xp:
14/250  (14/250)
Niveau: 5
Prestige: 0

MessageSujet: Re: # Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...   Lun 2 Aoû - 11:06

Le cœur battant encore la chamade après la frayeur qu'elle venait d'éprouver, la petite Kagi s'agrippait à la roche du mieux qu'elle le pouvait en attendant qu'on lui vienne en aide, haletante. Finalement, une main gantée vint se proposer devant la gamine qui se retrouva alors à l'ombre de cette personne qu'elle avait aperçut dans sa chute, maintenant penchée au dessus d'elle pour la tirer définitivement de ce pétrin. Elle tendit la sienne, ses pieds dans lequel circulait son chakra adhéraient la paroi de manière à assurer une prise de secours, et l'inconnue saisit sans attendre la paume de l'enfant avant de la hisser sur la terre ferme avec une force peu commune pour une jeune femme à l'apparence si svelte, ce qui surprit d'ailleurs la jeune genin mais sur le moment, elle ne dit rien, elle commençait tout juste à se remettre de la peur éprouvée lorsqu'elle s'était jetée dans le vide. Quelle drôle de sensation de sentir le vent qui tentait de freiner la chute alors que le sol se rapprochait peu à peu, on avait le choix entre repenser à la vie que l'on avait mener ou tenter de se sortir de là, en fait on pouvait très bien faire les deux, comme l'avait fait la petite kunoichi. A vrai dire, si elle avait put sauver sa vie et explorer celle-ci en quelques secondes, c'était bien parce qu'elle s'était rendue compte à quel point le récit de son passé était vide, il lui restait trop de chemin à parcourir avant de s'arrêter en milieu de route, oui, bien trop jeune pour mourir ! Elle murmura un merci, franc, à la jeune femme vêtue de rouge, reprenant son souffle et surtout, ses esprits. Ses mains appuyées contre ses genoux fébriles, tremblants de peur et d'adrénaline, son souffle saccadé, oui la ninja en herbe venait de vivre l'épisode le plus effrayant de sa vie...
Dans le tumulte de sa conscience qui se remettait de l'expérience qu'elle venait de vivre, Kagi entendit une voix s'adresser à elle. Maintenant calmée, elle releva la tête pour faire face à la jeune femme et tout en essorant ses cheveux, son écharpe et en ôtant ses gants, elle répondit à Sakura qui lui avait demandé ce qui était donc arrivé à la gamine, après s'être présentée.

''Oui... à... à vrai dire je m'entrainais plus en amont de cette rivière à marcher sur l'eau comme le font les autres mais je crois qu'en tombant à plusieurs reprises, j'ai été emportée par le courant alors que plus haut, l'eau était plus calme...'' Expliqua-t-elle en pointant son doigt dans la direction du lit des flots dans lequel ils continuaient de se précipiter vers la chute, impassible devant la détresse de l'enfant prise dans ses bras. ''Et... je m'appelle Kagi et je suis de Konoha, comme toi !'' Dit-elle en brandissant son bandeau détaché de sa ceinture avant de l'y remettre.

En parlant de bandeau, c'est quand elle voulut sécher celui qui faisait le tour de son front qu'elle se rendit compte qu'elle avait omit de veiller à ce que son œil ne soit pas visible aux yeux d'autrui. C'est donc d'un geste précipité qu'elle le remit en place sans tenter de l'essorer, elle voyait déjà le visage de ses parents et la douleur provoquée par leur vocifération, non dans les oreilles mais bien au cœur... elle qui avait déguerpit de chez elle pour gagner l'estime de son entourage en revenant, triomphante, après avoir apprit une nouvelle technique par elle-même, en plus du parchemin et de ses habits trempés, quelqu'un de son village aurait peut-être découvert le secret pour lequel ses professeurs l'avaient le plus avertie ! Quelle gourde ! En plus le remettre si rapidement, il n'y avait pas plus discret ! Bravo Kagi ! Pourtant... Sakura dégageait la même impression qu'avait ressentit la petite à la tignasse turquoise lorsqu'elle avait vue Hinata pour la première fois à l'occasion de la mission d'escorte de l'ambassadeur de Kumo. Un visage doux, placide, inspirant confiance, même pour une jeune fille effarouchée comme cette enfant. Sauf que contrairement à la jeune femme du clan Hyûga, Sakura dégageait un second sentiment, une certaine force d'esprit en plus de physique, malgré la rougeur qui imprégnait ses yeux qui démontraient qu'elle avait éprouvé une grande tristesse il y a peu. Pensant que cela ne la regarderait peut-être pas malgré la curiosité qui s'emparait d'elle, Kagi préféra jeter un coup d'œil derrière elle pour mieux évaluer la profondeur du précipice. La cascade se jetait aux pieds de la montagne... et pied au sens propre du terme ! Car à en juger la forme de la paroi, il s'agissait de deux statues se faisant face, la rivière les séparait comme pour calmer le regard hostile que ces deux hommes de pierre se lançaient.

''Quel est cet endroit ?'' Demanda la petite encore trempée en se retournant vers sa sauveuse. ''Et au fait, merci de m'avoir tirée sur le bord !'' Lança-t-elle honnêtement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura Haruno
.::Juunin de Konoha::.
.::Juunin de Konoha::.
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28

Feuille de personnage
Barre d'xp:
134/500  (134/500)
Niveau: 10
Prestige: 0

MessageSujet: Re: # Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...   Mar 31 Aoû - 20:05

> Une drôle de rencontre...



[Pour voir mon message, le HTLM doit être activé dans votre profil.]


Notre jeune Sakura venait tout juste de sauver une gamine aux allures étranges de la noyade. Trempée, cette dernière reprenait son souffle et il y avait de quoi : elle s'était battue pour s'en sortir avec dextérité. Cela se voyait, c'était une petite qui venait tout juste de devenir Ninja. Son grade ? Genin, à coup sûr. Mais Sakura ne préférait pas tirer des conclusions trop vite et décidait d'attendre que les présentations se fasse. De se fait, elle se présentait la première, déclinant seulement son prénom pour l'instant. Après tout, la jeune femme était une Juunin, elle était forcément quelque peu connu dans son village. Les mains sur ses genoux, l'enfant relevait la tête pour l'observer quelques instants. Sakura essayait d'éviter cet oeil qui l'interloquait, se voulant souriante pour cacher qu'elle était totalement curieuse. Ainsi, la fille aux cheveux bleus s'entrainait un peu plus loin à marcher sur l'eau. Riant faiblement, le cerisier se rappelait de bons souvenirs. Pour elle, l'apprentissage avait été bien plus que facile. Mais contrairement à Naruto... M'enfin bref, ne nous attelons pas sur ce passé trop lointain. Cela ne ferait que d'avantage lui rappeler des choses qu'il ne faillait pas. Secouant légèrement la tête, la kunoichi se concentrait pour percevoir le lieu que son interlocutrice montrait. Elle la croyait bien sûr. En tout cas, heureusement que Sakura se trouvait en ces lieux. Elle avait pu aider la pauvre enfant qui se débattait pour échapper au torrent d'eau. En tout cas, elle s'était plutôt pas mal débrouillé avec sa technique. Mais cela prouvait aussi qu'elle n'était pas assez entrainé pour marcher convenablement sur l'eau. Tient, d'ailleurs, Sakura se retenait quelques uns de ses commentaires. De toute façon, il était normal qu'une Genin ne sache pas encore maitriser son Chakra avec précision pour atteindre le but qu'elle désirait. Mais à force de persévérance, elle y arriverait forcément.

Après ces bièvres présentations, Sakura pu mettre un prénom sur ce visage inconnu : Kagi. C'était bien une Ninja de Konoha. La demoiselle aux cheveux roses n'avait donc pas rêver. Regardant sa nouvelle connaissance, Sakura préférait éviter cet oeil rouge. De plus, Kagi semblait vouloir le cacher à tout prit, ne prenant même pas soin d'essorer ce bandeau comme elle l'avait pu le faire pour le reste de ses vêtements et cheveux. La jeune femme lui aurait bien dit de le faire, que ça ne la gênait pas. Mais elle voulait pas que la conversation dérive sur ça. Peut-être qu'il contenait un passé douloureux... De toute façon cette conversation reprit sur une chose totalement différente. L'enfant demandait où on était. Comment ? Elle ne connaissait pas cette histoire. Sakura n'en revenait pas... N'était-ce pas la première chose qu'une Sensei devait enseigner. Le regard quelque peu surpris, la kunoichi prit la prenne de répondre, en souriant. Mine de rien, cette gamine lui faisait oublier certaines choses. Elle avait l'air bien plus heureuse.

« C'est la Vallée de la Fin. Les statues que tu vois représentent deux grandes personnes en rapport avec Konoha. Le premier Hokage et Uchiha Madara. »

Aie... Le mot Uchiha la faisait flancher mentalement. Reprenant ses esprits, elle continuait, faisant mine de rien.

« Un jour, en ce lieu même, Uchiha Madara attaqua le premier Hokage à l'aide de Kyuubi, le renard à neuf queue. Mais Shodaime a vaincu. C'était, d'après les dires de nos ancêtres, un combat légendaire qu'on ne devait jamais oublier. »

Après cette petite explication, la Kunoichi reprit.

« C'est un lieu en quelque sorte sacré. On y vit pleins de choses... Comme toi par exemple. De rien, je n'allais quand même pas te laisser là. Tu t'entraines donc ? Dis voir, que dirais-tu de profiter que tu sois tremper pour reprendre ton entrainement ? Je pourrais sûrement d'aider à concentrer le flux de ton Charkra, non ? Enfin, comme tu veux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagi
.::Modératrice | Genin de Konoha::.
.::Modératrice | Genin de Konoha::.
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 23
Localisation : Au pays des shtroumpfs

Feuille de personnage
Barre d'xp:
14/250  (14/250)
Niveau: 5
Prestige: 0

MessageSujet: Re: # Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...   Sam 4 Sep - 0:39

A l'évocation de l'entrainement de la jeune genin visant à pouvoir marcher sur l'eau à l'avenir, Sakura sembla prise d'un léger rire qui eut pour effet de faire tiquer le visage de Kagi, ce n'était pas méchant, ni hautain, pourtant, vu la volonté et l'investissement qu'elle y avait mit, il était normal que cela pouvait l'agacer quelques peu que quelqu'un puisse rire de son dur labeur, aussi légère la plaisanterie soit-elle. Enfin, il fallait arrêter de s'emporter pour si peu et la gamine à la tignasse turquoise ne s'attarda pas sur ceci et surtout, la jeune femme n'avait aucune once de moquerie visible sur son visage souriant. Oui, le calme et l'amabilité qui se dégageait de cette bouille à peine sortie de l'âge pubère empêchait la montée de toute colère. Et puis, cette jeune femme avait sûrement de l'expérience derrière elle à son âge, l'enfant se dit qu'elle aussi, un jour, elle pourrait rire des gosses qui tentaient de marcher sur l'eau qui reviendraient trempés au village... A cette idée, Kagi était d'autant plus motivée à l'idée de pouvoir impressionner ses camarades, un rêve quelques peu puéril me direz-vous, surtout qu'elle serait assignée à une équipe dans un futur proche.
En y repensant, « Sakura » signifiait bien cerisier, ce qui allait plutôt bien avec la personne en question, non pas parce que ses cheveux rappelaient la couleur des fleurs de cet arbre mais bien par la douceur qu'exprimait le regard, il était rare que Kagi soit autant en confiance devant quelqu'un surtout qu'elle avait sans doute vu l'œil rouge, pourtant elle avait eut la discrétion de ne pas l'énumérer, au grand soulagement de la gamine encore trempée, enfin, elle devait tout de même rester sur ses gardes, on lui avait bien apprit à ne pas accorder sa foi au premier venu aussi souriant soit-il et même si Sakura s'avérait d'agréable compagnie, la jeune genin ne devait pas parler de trop.

Q
uoi qu'il en soit, la jeune femme qui avait en partie tiré Kagi d'affaire parut surprise lorsque cette dernière lui demanda, par curiosité, à quel endroit se trouvaient-elles toutes deux. La fille à la tignasse rose expliqua alors que les deux statues séparées par la rivière représentaient le premier hokage ainsi qu'un certain « Uchiha Madara », l'évocation de ce nom parut interrompre Sakura dans l'histoire qu'elle racontait mais Kagi, tellement absorbée n'accorda aucune attention à ce détail. Oui elle en avait déjà entendue parler, une bataille qui avait menacé les fondations de Konoha, c'était cet homme, Madara qui avait guidé le démon renard jusqu'aux portes, heureusement, le quatrième hokage était parvenu à repousser la bête et le shinobi renégat. L'enfant n'en savait que très peu sur cette histoire et n'avait pas idée de son importance dans le cœur des villageois, néanmoins, elle avait entendu plusieurs de ses camarades parler du jinchuriki de Kyuubi qui avait sauvé le village... Bref, Sakura lui proposa aimablement de l'aider à reprendre son entrainement et à mieux malaxer son chakra, chose pour laquelle elle n'était pas particulièrement douée mais se débrouillait. Un sourire jusqu'aux oreilles étira les lèvres de l'enfant qui, comme dans une sorte de prière, joignit ses mains gantées pour demander d'une voix gaie :

''C'est vrai ? J'aimerais beaucoup ! Je n'y arrivais pas vraiment toute seule, ces parchemins, c'est trop compliqué !''

Levant devant les yeux de la jeune femme vêtue de rouge le parchemin provenant directement de la section racine, Kagi s'exclama :

''Ah et... peut-être n'as-tu pas le temps... enfin... je ne sais pas si tu es chuunin ou juunin et... je sais qu'ils sont souvent occupés avec leurs missions, je n'aimerais pas t'importuner... d'ailleurs, que faisais-tu ici ? Tu étais en mission ?! De rang S ?''


On pouvait lire une lueur d'admiration dans l'œil bleu-vert de la gamine, car à part ses professeurs qui ne révélaient jamais rien de leurs activité, Kagi n'avait jamais eut l'occasion de parler à beaucoup de haut-gradés pour les questionner sur la vie de shinobi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: # Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
# Ne penser qu'à lui, ne vivre que pour lui... Je sombre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aladin (+) Faut manger pour vivre, voler pour manger, ça j'vous l'expliquerai, mais une autre fois !
» C'était un monde étrange, mais j'ai appris une chose...Penser que la vie humaine ne peut être régie que par la raison, c’est nier la possibilité même de la vivre.
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» Fume pour éviter de penser[PV Fabien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crisis Naruto, Le Forum :: Hi no Kuni :: Autres Lieux :: Vallée de la Fin-
Sauter vers: