AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
.:: Recherche activement : Un designer et deux collaborateurs ! Pour toutes personnes voulant participer au nouveau Crisis Naruto, merci de m'adresser un email. ::.

Partagez | 
 

 Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)

Aller en bas 
AuteurMessage
Taisou Uchiha
.::Membre de l'Akatsuki::.
.::Membre de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/07/2010

Feuille de personnage
Barre d'xp:
107/900  (107/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   Lun 2 Aoû - 15:05

  • Une nuit paisible, il n'y avait que ça de bien dans ce monde. Mon rêve était tout simplement magnifique. J'étais dans un champ de bataille prêt à en découdre contre tous les vilains pas beau qui venaient droit sur Kisame et moi. J'avais un petit rictus sur le visage tout en voyant les shinobis. C'était tout simplement merveilleux. Nous allions en faire de la pâté pour mon petit tigre. Soudain le requin se tourna vers moi tout en me demandant si j'avais un plan. Je ricanais tout en le regardant. Un visage sadique se dessina sur mon visage, j'avais une idée et assez énorme en plus...


  • Les hommes arrivèrent à toute vitesse vers nous. Kisame était à quatre pattes au sol et moi, j'étais sur son dos tel un cavalier. Le poisson me servait de mammifère. Quoi un poisson n'était pas un mammifère? Eh merde, bah tant pis il me servirait de bouclier. Les adversaires arrivèrent devant nous et envoyèrent des coups de poing et des coups de pied. Kisame se prenait tout sur la tronche et moi, je ripostais avec mon épée. J'étais comme qui dirait le sauveur de cette poiscaille. Kisame tourna sa tête vers moi en me demandant si cela servait vraiment à quelque chose. Il avait en effet raison, ça servait à rien, mais je m'amusais bien moi en tout cas. Je pointai mon index de la main gauche tout en disant d'une voix de mongole:


Taisou: « A l'attaque mon esclave! »


Spoiler:
 

  • Soudain, Tobi me réveilla de mon doux rêve. Quel chiant il était. Je venais de vivre un magnifique songe et lui, il venait de me réveiller. Quel égoïste, il allait me le payer! Je me levai tout doucement en frottant mes yeux. Le masqué s'approcha avec un papier. C'était une mission. Ce vil personnage m'avait sorti de ma belle aventure en tant que chevalier pour aller travailler. Je fronçai les sourcils tout en plissant les yeux. Je pris des mains l'ordre de mission du chef tout en lisant à voix haute:


Taisou: « « Uchiha Madara voudrait que vous alliez chercher des parchemins contenant des pantins. Yakushi Kabuto peut à l'aide de Sasori vous faire gagner un avantage considérable durant certains combats. En revanche, les élites de Suna sont sur le quied vive, alors faites attention à ne pas combattre inutilement et attirer l'attention sur nos agissements. » Quoi!? Mais je l'aime pas ce serpent baveux! Il m'inspire pas confiance avec son sourire démoniaque et sa peau blanche, on dirait un mort délabré. De plus il a des écailles comme Kisame alors que ce n'est pas un requin! Je veux bien faire cette mission si les rouleaux sont pour l'akatsuki, pas pour lui! Non mais Oh! J'fais pas dans la charité, s'il les veut il n'a qu'à le faire lui-même! Par contre, si c'est pour l'organisation il n'y a aucun problème! »

  • Des rouleaux pour rendre plus puissant l'autre pas beau qui sent pas bon, il ne fallait pas rêver non plus. Madara me répondit que les rouleaux étaient donc pour l'Akatsuki, au cas où il y aurait une guerre. Je pointai donc mon pouce en l'air avec un terrible sourire de beau gosse tout en acceptant cette mission. Je partis donc en direction d'un petit débarra. Je pris mon épée et je l'accrochai à mon dos. Je me dirigeai vers la sortie de la grotte. J'étais devant un immense rocher. Je dégainai mon épée et je tranchai le caillou en plusieurs morceaux. Un sourire ravageur sur mon visage, me voilà en direction de Suna! Ah merde, j'avais oublié Kisame... Oh et puis, il allait me rejoindre je pense. Je me mis donc en direction du long couloir qui menait au repaire et je criai de toutes mes forces:


Taisou: « EH LE POISSON ROUGE, JE PARS EN AVANT REJOINS MOI A SUNA LE PLUS VITE POSSIBLE! »

  • Tout à coup, des flammes se mirent au niveau de mes pieds. C'était donc le moment de partir! Je prenais appui sur mon pied droit tout en regardant l'horizon. Mon but, Suna. Une fois là-bas, le massacre allait venir de lui-même. Un bon petit génocide de sunaiens, en fait, je ne savais pas comment on appelait les villageois de Suna mais bon, on s'en fichait pas mal... Je commençai à courir et grâce aux flammes qui me propulsaient à toute vitesse, ma route vers Suna n'allait pas être très longue. Je parcourais des forêts, des prairies, des lacs, des plages et tout cela en quelques minutes à peine. C'est vrai, je ne profitais pas du paysage mais, j'allais en voir un plus beau plus tard, du sable chaud couvert de sang et de corps décapités et couverts de sang. J'étais maintenant à quelques minutes de Suna. Je m'arrêtai net tout en fixant le ciel. Des nuages blancs, une couleur bleue très clair. C'était une bonne journée à Suna. Malheureusement elle allait se terminer en cauchemar. Je me demandais d'ailleurs s'ils avaient déjà vus la pluie... Bref, je m'avançai doucement en voyant l'énorme mur qui entourait le village de Suna.


Spoiler:
 

  • Je m'observais tout en voyant ce beau manteau incrusté de nuages rouges. J'étais pas très discret. Il fallait trouver un moyen d'entrer sans être repéré. Je courrai donc vers un endroit de ce mur non gardé par les shinobis de Suna. Une fois près d'une partie mur, je dégainai mon arme et donnai plusieurs coups puissants avec la lame. Un bout du mur de sable s'effondra. Laissant ainsi un petit trou donnant aux habitations de ce village. Je rangeai mon épée tout en marchant tranquillement dans les endroits sombres de Suna. J'étais maintenant devant la maison de ce Kankuro, encore un bouffon avec des techniques puissantes. J'entendis un bruit bizarre venant derrière moi. Sans me retourner, je mis ma main droite sur le manche de mon épée tout en rétorquant:


Taisou: « C'est toi poisson rouge? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisame Hoshigaki
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Barre d'xp:
418/900  (418/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Re: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   Lun 2 Aoû - 18:05

  • Je venais de rentrer de 3 semaines à courir dans tout le monde shinobi pour recruter de nouveaux membres avoir des informations sur la puissance militaire des villages et les Bijuus libérés lors de notre erreur il y a de cela déjà un mois; je rentrais alors qu'il faisait nuit noir pendant mon absence nous avions réussit à recruter de nouveaux membres et l'un d'entre eux avait rejoint ma nouvelle équipe. Avant j'étais avec une personne que je considérais comme l'un de mes amis: Itachi Uchiha qui a était assassiné par la main de son frère cadet le jeune Sasuke qui aujourd'hui est surement devenu plus fort que son frère, avec Itachi il n'y avait pas de maître nous nous connaissions depuis longtemps et devions avoir la même puissance, ça ne serait pas le cas avec le petit bizarre comme mon ancien coéquipier c'était un Uchiha. Je savais presque tout de lui Madara m'avait laissé un dossier le concernant, en rentrant je le trouvai sur mon lit et commença à le lire. Tout comme moi il tait très utile pour la capture des Bijuus et il était aussi très puissant les affinités qu'il possédai rendait notre équipe encore plus puissante et tout comme moi il possédait une épée ce qui pourrait nous rapprocher encore plus, après avoir survoler le dossier je décidais de me coucher exténuer. Je sentais que quelqu'un essayait de me réveiller, j'ouvris les yeux et vis une personne portant un masque et l'habit réglementaire Akatsukien me tourner le dos et sortir de ma chambre, je restais là à me demander pourquoi il m'avais réveiller si tôt il savait pourtant que je sortais d'un long périple et que j'avais besoin de repos. Je décidais enfin à me lever et vis un petit papier posait sur ma table de nuit à côté de mon bandeau de Kiri que j'avais rayer pour montrer que je n'appartenais plus à ce village que j'avais tant aimer par le passé, je prit le petit rouleau et me mis à le lire:

    "Uchiha Madara voudrait que vous alliez chercher des parchemins contenant des pantins. Yakushi Kabuto peut à l'aide de Sasori vous faire gagner un avantage considérable durant certains combats. En revanche, les élites de Suna sont sur le quiet vive, alors faites attention à ne pas combattre inutilement et attirer l'attention sur nos agissements. "

    Très bien, une nouvelle mission cependant elle me plaisait guère je devais récupérer des rouleaux pour ce bâtard galeux de Kabuto qui pourrait trahir l'Akatsuki à tout moment; cependant les ordres était les ordres et Uchiha Madara avait décidait qu'il fallait le faire je ne pouvais qu'obéir de plus je lui devais la vie et je lui serait à tout jamais fidèle, je commençais à m'habiller quand tout d'un coup j'entendis dans le couloir:

    " EH LE POISSON ROUGE, JE PARS EN AVANT REJOINS MOI A SUNA LE PLUS VITE POSSIBLE! "

    D'après le dossier Taisou était excentrique cela ne pouvait donc être que lui, puis il se mit en route sans moi; en prenant mon temps j'enfilais ma longue robe ponctué de nuage pris Samehada la mit dans mon dos et me mit en route, je n'eut pas trop de mal à le rattraper mais je gardais une certaine distance avec lui je voulais savoir comment il ferais pour passer inaperçue, je courrais pendant que lui volait pas loin au dessus de ma tête de requin maintenant dans le sable j'étais à présent totalement réveiller je le vis qui ne s'arrêtait pas de courir, ne savait-il pas qu'autour de chaque village il y a une protection et que si nous ne possédons pas le mot de passe nous nous faisons repérés. Apparemment non car il ne s'arrêtait pas de courir moi qui voulais la jouer discret cette fois c'était mort, un large sourire apparut sur mon visage bleu j'allais enfin pouvoir me rebattre depuis tout ce temps j'allais me faire plaisir, je le vis il commençait à courir sur le mur pendant que les unités envoyait par la garde n'avait repérés que moi et non lui. Je n'allais pas me priver d'un bon petit combat sachant que pour une fois ce n'était pas de ma faute, l'équipe contenait trois Genins et un Juunin je sortis Samehada et je sautais en l'air je me fis rejoindre par deux des trois Genins, il m'attaquèrent avec un un kunai pendant que je mettais un coup de pied à l'un je décapitais l'autre avec mon épée. Le dernier Genin capable de se battre sauta en même temps que son chef d'équipe, le Juunin était très rapide son affinité Raiton le rendrait plus rapide que la normale il devait avoir remplit son corps de chakra cependant au moment où il approcha e Samehada tout ce chakra elle l'absorba et il perdit en vitesse ce qui me laissa le temps de retirer le kunai des mains du dernier Genin pour le planter dans la tête de son sensai, je fis une pirouette et planta Samehada directement dans le cœur du dernier Genin. Je réatéris en même temps que les trois et du Genin inconscient, je fis passer Samehada sur les cadavres pour absorber leur chakra si je devais me battre à Suna sachant que le désert n'était pas le lieu ou je préféré me battre et c'était mieu si la réserve de chakra de mon épée et la mienne était pleine. je levais les yeux et ne vis plus mon coéquipier mais j'ai vu qu'il avait fait un trou dans les remparts de Suna, ne voulant ne pas me faire suivre je fis un clone que j'envoyai vers les gardes pour les occuper assez longtemps. Moi je partis vers le trou qu'avait fait Taisou, je le vis près d'une maison et je partis le rejoindre. Arrivé près de lui je vis qu'il mit sa main sur son épée et dit:

    "C'est toi poisson rouge?"


    Je me stopper net, et commença à rire je ne supporter pas ce surnom qu'il m'avait donné mais j'avais entendu la peur dans sa voix c'était la première mission qu'il faisait pour l'Akatsuki et il avait peur d'échouer quand à moi ce n'était pas ma première et je n'en n'avais jamais raté une à part le jour de la capture de Naruto, Jiraya était trop puissant et j'aurais put y laisser ma peau de requin. Mais bon je répondis à mon nouveau cooéquipier:

    "Non, c'est Kisame. T'a pas arrêter de faire des conneries mon clone est entrain de se battre contre une autre équipe de Suna à l'heure ou je te parle on peut pas entrer dans un village aussi facilement, on ne devait pas se faire remarquer maintenant tout ce qu'on va faire c'est se battre pas que sa me déplaise mais on avait des ordres. Bon maintenant qu'on s'est fait repéré car mon clone vient de mourir je vais pas me gênais."

    Je levais mon pied et donna un puissant coup de pied dans la porte de la maison de Kankuro nous entrâmes, il n'y avait personne par chance et je commençais à chercher ses merdes de parchemins sauf que sa maison en était remplie, de plus nous vîmes des ninjas de Suna circulait dans les environs, ils nous cherchaient surement je trouvait l'un des trois parchemins à trouver, je l'ouvris et je vis qu'il fallait faire une suite de signe après les avoir exécuter je posais ma main sur le parchemin et dans mes bras apparut la marionnette du Sandaime Kazekage. Elle devait normalement se trouvait ailleurs maintenant que je l'avait invoqué, ces personne devaient savoir pourquoi nous nous trouvions ici et on entendit du bruit venant de la porte d'entrée que j'avais fracassé, je rompis le jutsu et le pantin disparut je referma le parchemin le mit dans l'une des poches internes de ma robe et prit Samehada, j'étais prêt à me battre et dit:



    "Laisse Taisou je descends toi continue de chercher, j'ai trouvait le parchemin pour invoque le troisième Kazekage mais pas les deux autres. Oh et puis merde arrête de chercher, vient on va se battre !"

_________________

L'odeur de ton chakra excite les sens de Samehada Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ 5
Fondateur
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   Mer 4 Aoû - 10:27

Spoiler:
 

L'alerte avait sonné dans le village, branle bas le combat ! On avait reconnut deux hommes habillés de ce même manteau... celui de l'Akatsuki. On déplorait cinq morts, dont un tué par un clone aqueux. Enfin, ça c'est ce que me dit mon rapace tout du moins... mais les animaux ne sont pas comme les hommes, il ne peuvent pas mentir. Je me relevais donc de mon support, un vieille bouche d'aération construite de manière à assurer l'approvisionnement en air de l'habitation même lors des tempêtes de sable, sur le toit d'une maison de chaux et de ce minéral qu'on voyait à perte de vue... Bref, j'observais du haut de mon perchoir la porte disloquée de la maison d'en face et écoutait attentivement les deux criminels qui s'y affairaient. Pour des types comme le blondinet qui avait été en mesure de tuer le jeune kazekage, je devais mettre tous les moyens à ma disposition pour les arrêter. Je sortis un petit objet de bois finement sculpté et soufflait dans un orifice, reproduisant ainsi le cri d'un chef de meute d'oiseaux de proie. Ce qui agita d'ailleurs mon compagnon qui se mit à battre frénétiquement des ailes en s'agitant sur mon bras. Enfin, j'avais tout juste le temps d'aller faire plus ample connaissance avec ces deux brutes.

C'est ainsi que je descendis de mon promontoire d'un seul bond, réunissant mon calme et me concentrant uniquement sur mon objectif, je gardais le visage impassible, les sourcils froncés, ils allaient avoir droit, cette fois-ci, à un comité d'accueil peut-être plus à leur goût. Enjambant la porté fracassée je les jaugeais de haut en bas, un instant, le rouquin paraissait être un sacré excité et son épée en ferait pâlir plus d'un, quand au second qui avait l'épiderme bleu et lui aussi, une arme de taille considérable, avait l'air plus sage que son co-équipier. Malgré ça, avec ces deux espèces de baguettes de pain trop cuites, ils n'allaient pas pouvoir rivaliser avec moi. Je laissais mon rapace prendre place sur mon épaule, sentant ses plumes brunes se frotter contre mon visage, un contact rassurant... or, je n'avais pas si peur que ça
.

''Vous voulez peut-être que je vous aide ?...'' Leur lançais-je pour bien signifier ma présence.

J'attendis juste de croiser le regard de l'un d'eux avant d'écarquiller les yeux et en levant les bras sur le côté, j'hurlais cet appel :


''Allez, venez à moi, mes oiseaux, mes compagnons, mes armes !!! ''

Soudain, plus vif qu'un battement de cils, un déluge de rapaces fit irruption dans la pièce, brassant l'air de leur ailes dans un bruit tel qu'il était impossible de s'entendre et d'y voir clair avec ce tumulte de plumes et de becs. Je ne laissais pas mes adversaires commencer les hostilités que j'ordonnais déjà, via une technique de mon clan, à une première rafale d'aller s'agiter autour de leurs visages (leur crever les yeux si possible) pour que je puisse me préparer tranquillement. Mon compagnon resté sur mon épaule ne me quittait pas, il avait ses raisons et je l'en remerciait intérieurement. Quand à ceux qui n'avaient pas reçu d'ordre, ils mettaient la pagaille dans la pièce, faisant voler les parchemins à droite, à gauche, ces deux énergumènes allaient devoir me passer sur le corps pour caresser l'espoir d'en voler un. En attendant je créais un clone qui resta à ma place, puis, grâce à une technique de métamorphose, je me glissais parmi la masse d'oiseaux avant de réapparaitre sous ma véritable forme derrière le plus agité des deux, avec leur épées ils ne pouvaient pas aller bien loin, ce serait comme essayer de trancher l'eau qui, fluide, se plie à n'importe quel mouvement, ces rapaces étaient comme liés par l'esprit, coordonnées, parfaits. Bref, une fois derrière poil de carotte, je dégainais mes deux dagues et m'apprêtais à lui donner le coup de grâce, profitant de la confusion générale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taisou Uchiha
.::Membre de l'Akatsuki::.
.::Membre de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/07/2010

Feuille de personnage
Barre d'xp:
107/900  (107/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Re: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   Jeu 5 Aoû - 13:57

Kisame: « Non, c'est Kisame. T'a pas arrêter de faire des conneries mon clone est entrain de se battre contre une autre équipe de Suna à l'heure ou je te parle on peut pas entrer dans un village aussi facilement, on ne devait pas se faire remarquer maintenant tout ce qu'on va faire c'est se battre pas que sa me déplaise mais on avait des ordres. Bon maintenant qu'on s'est fait repéré car mon clone vient de mourir je vais pas me gênais.  »

  • Nous battre, C'est pourtant ça que je voulais faire. Je ne voulais pas jouer à l'infiltration. Je voulais faire mumuse avec les villageois de Suna! Les tuer, les tordre, les broyer, les découper. Faire mon vilain! Soudain, le requin souleva son pied droit et donna un puissant coup contre la porte qui s'envola comme une feuille de papier. Nous entrions donc dans la première pièce. Il y avait des tonnes de parchemins. C'était tout simplement incroyable. Trouver les bouts de papiers avec les marionnettes allait être dur. Je regardais partout que j'entendis un bruit qui venait de dehors. Des villageois, des shinobis et des enfants courraient dans tous les sens. Ils nous cherchaient. Nous étions donc repérés. Ce n'était pas plus, mal un peu d'action n'a jamais tué personne, enfin si mais bon... Je cherchais donc les marionnettes quand Kisame mit sa main sur une feuille. Sandaime Kazekage apparaissait derrière le poisson. Il en avait trouvé un. C'était toujours ça de fait. Tout à coup, une voix se fit entendre dans la pièce:


Kitsuno: « Vous voulez peut-être que je vous aide ?... »

  • Un ninja de Suna venait de faire son apparition. Je me tournais vers lui tout en le regardant de plus près. Des cheveux blonds, Un taille moyenne, Des habits avec des couleurs approchant le violet. Et des chaines en guise de ceinture. Je pouvais remarquer aussi un étui spécial qui retenait une arme. Cet étui était trop petit pour contenir un Katana, cela devait donc être une sorte de dague ou un kunai fait sur-mesure. L'homme leva ses bras tout en criant de l'aide et des oiseaux entrèrent dans la pièce. Leurs battements d'ailes faisaient voler les parchemins dans tous les sens. C'était la grosse galère pour trouver les deux autres marionnettes. C'était déjà difficile avant alors... J'observais un peu partout quand je vis les rapaces qui foncèrent sur moi. Je mis mes bras au niveau de mon visage pour ne pas subir de coups sur ma figure. Les oiseaux me donnèrent des coups d'ailes et des coups de bec un peu partout sur mon corps. Ce n'était pas très douloureux. Quelques griffures et quelques petits trous. Quelques instants après, je sentais une terrible douleur au niveau de mon thorax. Que s'était-il passé? Je respirais avec difficulté. La douleur était de plus en plus intense. Je baissai ma tête et je vis une lame. Je regardais derrière moi et je vis le jeune ninja avec sa dague. Il m'avait transpercé. Mon torse saignait abondamment. Je n'en revenais pas, je m'étais fait avoir comme un débutant. Je regardais Kisame d'un air surpris tout en lui disant:


Taisou: « Il m'a touché... Arg, je meurs! J'vais mourir!!!! Arg ça fait mal! Arg je souffre! Arg ARG AAAAARRRRRRRRRRGH! »

  • Je tombai sur le sol totalement inerte. Le ninja avait réussi son coup à la perfection. C'était donc la fin de l'Uchiha. Quelle déception... Mais soudainement, le corps se transforma en un corbeau totalement raide avec un trou béant sur son ventre. Je rentrai tout doucement dans la pièce en regardant l'homme. La lumière se projetait contre moi. On pouvait donc voir une silhouette noir entouré d'un contour de lumière blanche. J'activai mon sharingan pour que l'homme voyait bien que je ne rigolais plus. Je fixais Kitsuno d'un regard froid avec mes belles pupilles tout en disant avec un petit rictus:


Taisou: « Ne me fais pas rire... »


  • J'exécutais des signes à une vitesse folle et je pointai mes bras vers ce shinobi. Un grand sourire de sadique pouvait se voir sur mon visage. De l'électricité sortait de mes deux paumes, les deux éclairs foncèrent vers le blond. Je regardais le requin tout en espérant qu'il comprenait qu'il devait utiliser une technique suiton pour rendre ce jutsu plus puissant, beaucoup plus puissant. Une fois la technique terminé, je m'avançai vers le ninja de Suna toujours avec ce petit sourire. Soudain je tombai sur mes genoux. Une intense douleur à l'intérieur de mon crane se faisait ressentir. Je mis mes mains sur mon front tout en regardant le sol. Je criais de toutes mes forces. Je ne savais pas du tout ce qu'il se passait mais cela me faisait terriblement souffrir. Je n'avais pourtant pas utilisé une technique à double tranchant. Je ne pensais plus à rien, je ne sentais plus rien autour de moi. Les oiseaux, les deux autres ninjas, les parchemins qui volaient dans tous les sens, je ne sentais plus leur présence. J'étais comme un paraplégique. Je regardais fixement ce sol d'un air vide. J'entendis ensuite une voix, la voix d'Itachi:


Voix d'Itachi: « Pauvre fou, ce n'est pas comme ça que tu arriveras à détruire Konoha. Tu dois récupérer le pouvoir que tu as perdu. Ce pouvoir t'aidera, Cependant il est impossible pour toi de l'activer, c'est bizarre, tu devrais en parler à un membre du clan Uchiha possédant cette pupille. Il t'aidera, sans ce jutsu tu ne pourras rien faire, Tu dois acquérir de nouveau le Mangekyou sharingan, avec ce dôjutsu, tu aurais déjà détruit l'homme qui se trouve devant toi. Pour l'instant tu es faible, beaucoup plus faible que moi, Tu ne m'arrives pas à la cheville! »

  • Un regard de haine pouvait se voir sur ma figure. J'étais dans une rage folle. Je reprenais mes esprits et je me relevai sans difficulté. Je regardais l'homme devant moi, une larme coula sur ma joue droite. Cette voix, ce n'était pas celle d'Itachi. C'était juste une partie de moi qui voulait sortir. Qui voulait me dire à quel point j'étais faible. Je fis un grand sourire tout en répliquant au ninja de Suna:


Taisou: « Pauvre fou, tu n'arriveras jamais à prendre le dessus sur Kisame et moi. Je m'appelle Taisou, Uchiha Taisou membre du clan maudit de Konoha. En entrant dans cet pièce tu as signé ton arrêt de mort. Mes pupilles voient l'avenir, et ton avenir est funeste! »

~~~~~~~~~

Techniques utilisées:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisame Hoshigaki
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Barre d'xp:
418/900  (418/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Re: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   Ven 6 Aoû - 5:45

  • Je venais de donner mes indications à mon coéquipier qui les suivit avec un grand plaisir, car un ninja de Suna venait de faire irruption dans la maison de Kankuro il avait l’air suicidaire suivre deux membres de l’Akatsuki seul. Il avait l’air aussi très intelligent car il fit le plus de bruit possible et entra fièrement en criant :

    ''Vous voulez peut-être que je vous aide ?..."

    Même s'il n'avait pas fait de bruit pour entrer ce qui n'était pas le cas cette phrase fut le coup de grâce: un large sourire apparut sur mon visage bleu laissant apparaître mes dents aussi pointues que celle d'un requin, je sentais que ce petit Shinobi allait en prendre pour son grade et qu'il a vait très peu de chance de sortir vivant de cette maison, que dis-je il n'avait aucune chance j'étais d'humeur meurtrière et toutes les personnes qui rencontreraient ma route aujourd'hui mourraient. D'après les vêtements que portait notre assaillant, il était Juunin Expert: il était de taille moyenne et portait une chaîne qu'il avait entouré autour de son corps, alors que la chaleur était insoutenable et que je ne pensais qu'à une chose: Boire! Notre ennemi lui avait une écharpe autour du cou et porter des bottes, Suna était bel est bien un village de fou, cependant je ne vois pas de mal à tuer des fous en plus cela ne pourrait qu'être bon pour nos affaires. Suna serait désarçonné et ne serait plus quoi faire à part se venger de l'Akatsuki qui elle vien juste de se remettre de la perte de nombreux de ses membres, l'actuel Kazekage était en plus déjà passer entre nos mains ainsi nous pourrions refaire naître la peur qui habitait autrefois chaque habitant de se village lorsque Deidara et Sasori était repartie avec le corps inerte de Sabaku no Gaara. A peine entrer le Juunin expert du village caché du sable passait à l'attaque et s'écriait:

    ''Allez, venez à moi, mes oiseaux, mes compagnons, mes armes !!! ''

    A peine avait-il fini sa phrase qu'un régiment d'oiseaux venait à s'abattre sur nous, pour lui s'était l'occasion rêvait il pouvait nous occupait tant que lui préparait de nouveaux jutsus pour qu'on ne puisse même pas le toucher. C'était ingénieux, les oiseux commençait à se diriger vers moi je devais les repousser au plus vite pour qu'il ne puisse pas m'approcher et commencer à me faire perdre mon temps, je jettais 3 kunais sur les oiseux les plus proches qui tombèrent inertes au sol, les prochains étaient assez loin pour que je puisse utiliser un jutsu. Je commençais à exécuter mes signes et annonçait dans le vacarme:

    Suiton, Suijin heki no jutsu (Technique de la Barrière d'eau)
    Spoiler:
     

    Les oiseaux se diriger droit sur moi et au moment ou l'un s'apprêtait à me toucher j'activai le jutsu ce qui le vit tournoyer en même temps que les autres qui se trouvaient plus loin, cependant il restait encore un nombre incalculable d'oiseau qui fonçait sur moi je décidai donc de maintenir la barrière le plus longtemps possible: en quelques secondes seulement il n'y avait plus d'oiseaux pour m'attaquer je décidais donc de stopper mon jutsu qui m'avait coûter beaucoup de chakra mais il m'en restait largement assez pour exploser ce petit vaut rien qui avait oser nous attaquer de front sans aide comme si à 2 contre un il avait ses chances. Je me tournais vers notre ennemi, je ne le trouvais pas tout de suite je n'entendis uniquement que le cri de Taisou:

    « Il m'a touché... Arg, je meurs! J'vais mourir!!!! Arg ça fait mal! Arg je souffre! Arg ARG AAAAARRRRRRRRRRGH! »

    Je regardais mieu la scène, le ninja de Suna s'était glissé derrière mon compagnon et l'avait littéralement transpercé de l'une de ses dagues; Tasou allait mourir au combat ne pouvant le soigner à l'aide de Samehada je devais à présent me concentret sur mon adversaire. Cependant ses oiseaux me dérangeais énormément alors je sortis les dernies Kunais et Shuriken me restant et je décidais de les lancer sur ses oiseux de malheur qui tombèrent mort. Je m'apprêtais à me lancer à toute vitesse sur mon adversaire et allait prendre des nouvelles de mon compagnon quand le corps de mon jeune compagnon se transforma en un corbeau...
    Je me tournais vers la porte et vit une silouette entouré d'un contour de lumière blanche, cela me rappellait bien quelqu'un, quelqu'un qui comme l'a était Taisou l'espace d'une seconde état mort au combat: Itachi Uchiha. Je savais que Taisou était un Uchiha mais je n'aurais jamais parié qu'il puisse avoir les mêmes méthodes de combat que mon ancien congénère. Cela m'importait peu et quand Taisou activa son Sharingan aux 3 virgules le sourire que j'avais s'élargit de plus en plus, lui et moi allions très bien nous entendre aussi bien qu'Itachi avions put l'être, puis il reprit la parole histoire de faire e une entrée dans le combat fracassante:

    « Ne me fais pas rire... »

    Après cette petite phrase voulant tout dire, il semait à exécuter des signes et nous pûmes voir de l'électricité sortant de ses mains et avant de lancer sa technique il me regarda pour me faire comprendre qu'il avait besoin de plus de puissance: je possédais l'affinité et la technique pour cela et juste avant qu'il exécute son jutsu je préparais le mien:

    Suiton, Suiryuudan (Technique du dragon aqueux)
    Spoiler:
     

    Ma technique se dirigeait sur notre ennemi juste avant les éclairs de Taisou ce qui permettrait de le mouiller et l'affaiblir car je n'avais pas utiliser une vulgaire technique c'était l'une des plus puissante que je possède en suiton. Pendant que les éclairs fonçait sur le blondinet le Uchiha avec qui je faisais équipe se mit à marcher vers lui quand soudain il tomba sur le sol à ce tenir la tête et crirer de toutes ses forces, mon sourire disparut je devais aider mon compagnon mais il n'eut apparemment pas besoin de mon aide car quelques secondes seulement après s'être effondrer il se releva et dit:

    « Pauvre fou, tu n'arriveras jamais à prendre le dessus sur Kisame et moi. Je m'appelle Taisou, Uchiha Taisou membre du clan maudit de Konoha. En entrant dans cet pièce tu as signé ton arrêt de mort. Mes pupilles voient l'avenir, et ton avenir est funeste! »

    Je décidais d'attaquer à mon tour, j'avais déjà utiliser 2 jutsu en très peu de temps il fallait que je me repose et je décidais donc d'utiliser un jutsu qui me permettrait de lui absorber du chakra tout en l'enfermant:

    Doton, Gokusha No Jutsu (Technique de la prison de terre)
    Spoiler:
     

    Je restais coller au dôme pour absorber le chakra du blondinet tout en disant à Taisou:

    "Repose toi si tu le souhaite tu n'as pas l'air bien je pourrais finir le combat seul."

    Je lui fis un grand sourire en attendant la réaction du Juunin Expert de Suna.


_________________

L'odeur de ton chakra excite les sens de Samehada Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ 5
Fondateur
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 31/07/2010

MessageSujet: Re: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   Ven 6 Aoû - 19:20

Mes lames s'enfoncèrent comme dans du beurre lorsqu'elles pénétrèrent dans la poitrine de mon adversaire, je sentis son sang couler le long de mes dagues puis de mes mains, il se vidait de son essence, ce liquide chaud sur mon épiderme provoquait une certaine satisfaction en moi, tout comme ses cries d'agonie. Mais lorsque je décidais que ce fut assez, je retirais mes armes de son corps et le laissais s'écrouler sur le sol, prit de quelques spasmes nerveux avant de rendre son dernier souffle, je me remis en position de combat, fixant le second type au sourire carnassier, mais c'est à ce moment que je perçus un mouvement dans le coin de ma vue. En replongeant mon regard sur mon ancienne victime, je vis ce dernier prendre l'apparence d'un corbeau. La surprise dût se lire sur mon visage quand j'entendis une voix s'élever depuis l'entrée de la maison de sable. A cause de la lumière, je ne pouvais discerner que les contours de cette silhouette, néanmoins, j'avais mon idée de qui il s'agissait. La scène du rouquin et son manque d'attention d'il y a quelques instants ne collaient pas vraiment à la réputation que s'était faite le groupe et même s'ils avaient recruté de nouveaux effectifs depuis la mort de bon nombre de leurs compagnons, je ne pense pas qu'ils aient engagé des clowns comme celui que je venais d'abattre. Oui, ce combat ne serait pas de tout repos et au vu des pupilles qu'arborait mon adversaire, il me donnera du fil à retordre, c'est sûr, surtout que son timbre de voix avait bien changé, il semblait plus froid, plus posé, bref c'était donc ça son vrai visage. Je n'eus pas le temps de répondre à cette provocation qu'il commença à exécuter des signes de ninjutsu à une telle vitesse qu'il était difficile de discerner lesquels il utilisait donc. Mais ce n'était pas réellement le moment de se soucier du comment, maintenant que des éclairs jaillirent des paumes de mon opposant, je rappelais aux oiseaux de prendre garde tandis qu'il se présenta sous le nom de Taisou du clan Uchiha, bon ça j'avais à peu près compris, mais ce mal autrui se permis aussi de sois disant lire mon avenir, je fronçais des sourcils, un sourire embêté aux lèvres :

''Pourtant ta comédie m'aurait presque faite rire... et arrête de déblatérer des conneries grosses comme toi, veux-tu ? Car tu ne verras jamais plus loin que ce qu'il se passe dans cette maison, Uch...!!!''

Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase que des piaillements m'avertirent d'un danger, par réflexe, je me retournais vers l'homme-poisson, je l'avais oublié celui là tiens ! Il allait payer pour avoir tuer quelques uns de mes chers volatiles, mais avant ça, il fallait que je trouve un moyen de stopper son attaque de type suiton, mais dans le feu de l'action, mon seul réflexe fut d'appeler des oiseaux à moi pour qu'ils me viennent en aide. Je levais mes bras devant mes yeux, ça allait être juste... mais je ne fus pas touché, juste trempé par l'eau que laissa passer les plumes de mes protecteurs, mais eux n'eurent pas la même chance que moi, la violence de ce dragon aqueux eut pour effet de les tuer net. Mais je n'eus pas le temps de pleurer sur leur sort qu'une violente décharge électrique vint me frapper tout entier. Sans le vouloir, un hurlement s'échappa de ma bouche juste avant que ma carcasse ne tombe sur le sol, carbonisée par endroits. Le restant d'oiseaux qui voletaient dans la pièce vinrent se poser près de moi, donnant quelques coups de bec affectifs... de là où j'étais, j'avais du mal à me situer dans la réalité, ma vision rendue flou par le choc et mes muscles raidis par la douleur. Mais peu à peu, le noir gagna ma vision.. non ce n'était pas que je fermais les yeux sachant que je vis mes rapaces s'envoler juste avant que l'obscurité ne s'empare de ma vue... surtout que je sentais mes forces se vider... non c'était trop bête, je ne leur avais même pas fais une égratignure... et je mourrais sans avoir pu me forger la réputation que je m'étais promise. Je serrais des dents, pris d'un élan de rage, j'essuyais le sang qui avais coulé de ma bouche et commençais à exécuter une suite de signes complexes depuis l'intérieur du dôme. De tout le combat, je n'avais usé qu'une petite quantité de chakra, mais il fallait l'avouer, cette prison de pierre me le consommait à grande vitesse, j'appelais donc mes oiseaux à venir à moi, toujours par ce contact imperceptible qui unit notre clan à cette espèce, afin qu'ils me prêtent un peu du leur, ils se posèrent donc tous sagement sur ce dôme de terre. Mais l'un d'eux était toujours resté avec moi, oui mon compagnon de début, il n'avait pas reçu l'électrochoc car il avait juste eut à quitter mon épaule durant cet instant, ce qui ne l'avait pas empêché de tenir à mes côtés, il allait maintenant pouvoir me servir !

D
ans un puissant bruit de détonation, le dôme qui m'entravait explosa littéralement, laissant se déverser dans la pièce une épaisse fumée provoquée par mon jutsu. Mais celle-ci se dissipa rapidement sous l'effet de puissants battements d'ailes, dans la petite maison se dressait, haut et fier, un rapace de deux mètres de haut ayant une envergure de plus de quatre mètres qui se posait près de moi en lançant à mes deux adversaires un cri aussi strident que puissant. Quand à moi, je me relevais péniblement parmi les décombres de ma prison, un sourire aux lèvres malgré la faiblesse que m'avait affligé tantôt l'attaque raiton de ce Taisou mais aussi ce pompage de chakra... enfin, on ne m'avait pas placé dans les élites de Suna pour rien, ou je l'espérais tout du moins... Quoi qu'il en soit, je posais une main confiante sur le plumage de mon compagnon, essoufflé. Et malgré mon état de faiblesse, je pointais l'index de ma main libre vers le duo infernal :


''Quand à moi je m'appelle Kitsuno et il faudra bien plus qu'une châtaigne comme ça pour me descendre !''

Durant la seconde qui suivit, mon rapace qui avait gagné en taille et en force commença à battre des ailes dans son sens, il ouvra son bec comme pour l'aspirer et dès que son jabot fut gonflé à bloc, il laissa échapper l'air comprimé, je sortis quelques uns de mes kunais et les projetait dans cette rafale de vent qui pouvait être aussi coupante que le plus fin des katanas. J'enchainais cette attaque à plusieurs reprises, ne laissant pas mes adversaires souffler et entre chaque absorption, les oiseaux restants se précipitaient sur les deux gugus pour ne pas qu'ils puissent profiter de la faiblesse de cette technique. D'ailleurs je ramenais mon clone à moi et à l'aide d'une technique de déplacement fuuton, je nous guidait tous les deux directement en face des adversaires, puis en usant d'une technique de renforcement d'armes allant avec mon affinité, je dégainais mes dagues et commençais à enchainer des coups sur l'homme requin pendant que mon clone et les autres oiseaux y compris mon rapace favori distrayaient le type aux yeux rouges.

L'oiseau :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisame Hoshigaki
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Barre d'xp:
418/900  (418/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Re: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   Lun 9 Aoû - 16:08

  • J'absorbais le chakra de ce jeune Juunin Expert à une vitesse folle, ma réserve personnelle était maintenant presque à son apogée, il ne pouvait rien faire de l'intérieur et je pouvais mesurer son chakra il lui en restait très peu. Je jouissais de plaisir mais je me ferais encore une joie lorsque j'aurais désactivé le jutsu pour que je puisse l'interroger sur Suna et son jeune Kazekage, cependant pendant que j'étais perdu dans mes pensées des oiseaux eux étaient revenue se coller au dôme et transmettait du chakra à leur maître. Je les chassa et la réserve de chakra de mon adversaire qui était remontée chuta d'un seul coup, je n'eu le temps que de sentir un deuxième flux de chakra avnt d'être expulser contre l'un des murs de la maison, les vitres explosèrent je vis devant moi une épaisse fumée qui m'obstruait la vue quand tout un coup un rocher surgit devant moi expulser lui aussi par l'explosion: je n'eu le temps de rien faire à part sortir Samehada et le trancher littéralement. Je regardais mes deux bras se sentais des coupures, des cailloux m'avait ouvert, je pris l'énergie de Samehada et me soigna avec, je voulais tuer ce petit vaut rien il avait oser m'ouvrir et ces foutues oiseaux me posait des problèmes et on ne devait pas s'éloigner du but premier de notre venue au village caché du sable. J'entendis au loin un cri strident se rapprochant de celui d'un oiseau, j'essayais de m'approchais de ce bruit et puis soudainement je senti une baisse de chakra il allait utiliser un jutsu; je commençais à exécuter des signes et au moment ou j'allais finir et exécuter mon jutsu un vent violent me plaqua une nouvelle fois contre le mur, je restais paralyser l'espace de quelques secondes. Quand je vis deux kunais se diriger droit vers moi je brandis Samehada que j’utilisai en guise de bouclier, les deux kunais vinrent se planter dessus pendant que je me remettais tant bien que mal de ce nouveau choc. Cependant ce n'était pas finie la technique se répéta plusieurs fois et ces maudits rapaces ne nous lâchaient pas d'une semelle; je commençais à m'impatienter et l'énervement monter en moi. Les attaques céssèrent et je pus voir les oiseaux se dirigeaient vers Taisou ainsi qu'un clone du Juunin Expert de Suna, j'en avais déduis cela car son clone n'était pas seul alors que lui était venu sans renfort pour m'attaquer. Il commença à me donner des coups de dagues qu'il avait renforcé avec son affinité Fuuton, je pouvais le voir cela me rappelait mon combat contre un certain Asuma Sarutobi fils du 3eme Hokage lors de notre tentative de capture de Naruto. Il se défendait bien, mais il était cependant bien trop lent il n'arrivait plus à bouger aussi rapidement, je pouvais le sentir sa réserve de chakra était au minimum, j'évitais facilement ses coups puis je décidais de réagir je levais Samehada et absorba le chakra qu'il avait mit dans ses dagues avec le peu de chakra qui lui restait. Il était au bord de l'évanouissement je profité donc de cette occasion pour retirer les deux kunais plantés dans Samehada et les lancer droit sur mon adversaire, je le touchai en plein cœur: il tomba au sol et l'énorme oiseau qu'il avait invoqué disparut dans un énorme nuage de fumée blanche. Je vis un parchemin dépassait de son manteau je le pris c'était l'un des deux parchemins qu’ils nous manquaient, je pouvais lire les 100 pantins du sable rouges dessus. Ce petit batard avait réussit à le récupérer pendant que nous combattions, j'aperçus que Taisou était en mauvaise posture et les rapaces commençaient à se déchaîner voulant venger la mort de leur maître adoré, je vis un oiseau au dessus de Taisou portant un parchemin ses rapaces étaient intelligents il fallait s'en débarrasser. Je possédais la techniques parfaite pour cela mais il fallait que je prévienne Taisou que le dernier parchemin volait au-dessus de sa tête, je pris une grande inspiration et cria:

    -Taisou le dernier parchemin que nous devons rapporter est au-dessus de toi, dans les griffes d'un oiseau et prépare toi à sauter je vais utiliser une technique qui va engloutir la maison.

    Je commençais à exécuter des signes mais un oiseau me fonça droit dessus je du m'arrêter pour lui mettre un coup d'épée qui le tua net, il ne bougeait plus. Je recommençais à exécuter mon jutsu et je pus le finir, j'annonçais:

    Suiton - La vague explosive (Bakusui Shouha)
    Spoiler:
     

    Je jetais Samehada en l'air et crachais une énorme quantité d'eau qui engloutit la maison et les environ, les rapaces du jeune Juunin Expert moururent tous prit par la force de la vague, je réceptionnais Samehada et l'utilisa comme surf. La vague me conduit tout droit dans la rue, où je me mis à courir et tuais tout ce qui pouvait bouger. Certains hommes courageux essayaient de me sauter dessus mais tout ce qu’ils trouvaient c'était les dents dures de Samehada qui les déchiraient comme du beurre. Je sautais mains tenant de toit en toit, et je pus apercevoir deux équipes de Suna venir au combat, ces équipes ne rigolaient pas d'après leur vêtement on pouvait voir que le membre le plus faible était Juunin. Je décidais de me retourner d'un coup et de foncer sur eux, il n'avait pas des réserves de chakra énormes et je décidais de libérer Samehada. On pouvait la voir bouche ouverte n'attendant que du chakra pour la rassasier, un Juunin Expert me fonça dessus je décidais de ne pas perdre mon temps avec j'absorbais la quantité de son chakra d'un seul coup, je lui retirai deux kunai qu'il avait dans la poche et en balança un droit dans la tête d'un ninja qui me fonçait dessus. Il tomba à terre en même temps que son compagnon, il n'était plus que 6. Je décidais de me remettre à courir mais l'un apparut devant moi comme par magie, il était rapide bien trop rapide pour moi. Toute sa puissance venait de son affinité, on pouvait voir des éclairs l'entourait, il fonça sur moi je réussis à l'esquivé mais il me toucha. Je tombais au sol, je venais de me manger de plein fouet une décharge électrique de plus de 220 V, je ne savais pas comment mais j'avais survécue. Il revint à la charge avec un grand sourire je levais Samehada et elle absorba la totalité de son chakra, elle me donna de son chakra que je transformai en énergie et je décidais de me soigner avec, lui tomba au sol avec des deux autres cadavres il n'était plus que 5 je décidais maintenant de fuir si je continuais à combattre je ne pourrais jamais m'en sortir car je pouvais voir au loin trois nouvelle équipes. Je décidais de sauter du toit pour retourné sur le sol où ma vague avançait toujours aussi vite. Les survivants de mon précédents massacre descendirent, je retournais la vague contre, ils furent submergé et je pus ainsi m'enfuir par le trou qu'avait fait Taisou en entrant, à ma grande surprise aucune unité de m'attendait dans le désert, je décidais d'attendre Taisou pour nous mettre en route vers le repère et donner les documents trouvait. Si Taisou avait réussit à récupérer le dernier parchemin notre mission serait un succès, même si l'ordre stipulait d'être discret nous avions réussis la mission et en bonus tuer des ninjas de Suna.....


_________________

L'odeur de ton chakra excite les sens de Samehada Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taisou Uchiha
.::Membre de l'Akatsuki::.
.::Membre de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 29/07/2010

Feuille de personnage
Barre d'xp:
107/900  (107/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Re: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   Lun 9 Aoû - 18:11

  • Kisame avait choisi le dragon aqueux. C'était une bonne idée. Une telle attaque combinée avec mon Raiton allait faire faire de très gros dégâts. L'homme se tourna vers Kisame et il vit ce jutsu suiton lui foncer dessus. Le pauvre n'avait pas le temps d'esquiver le coup, c'était ses oiseaux qui se mirent en position comme une sorte de mur de brique impénétrable. Les rapaces tombèrent tous suite à l'assaut du poisson. Mon éclair toucha sa cible. Le garçon poussa un cri avant de tomber à terre. Kisame lui, n'avait pas terminé, il exécuta un jutsu doton pour absorber le chakra du jeune ninja. C'était une excellente idée et en faisant ça, il me disait que je pouvais me reposer. Je fixais le requin avec un petit sourire et je commençais à m'asseoir en tailleur tout en disant:


Taisou: « Euh... C'est terminé? Pfff Je me demande pourquoi je lui ai montré mon sharingan à ce volatile de pacotille. Ça servait à rien, tu parles d'une mission de rang S... Le gars est déjà KO... Vraiment nul ces ninjas de Suna... Ils ne méritent pas les grades qu'on leur donne... Bref, terminons la mission et trouvons les autres parchemins j'ai pas que ça à faire... »

  • Je me relevai et je me dirigeai vers une sorte d'étagère. Il n'y avait plus beaucoup de papiers mais bon. Je regardais les feuilles tout en observant bien au cas où je loupais une information importante. Soudain un parchemin roula jusqu'à mes pieds. Je regardais à terre. Je me baissais et je ramassai le parchemin tout en le lisant. C'était une marionnette! Voilà qui était parfait, mais un volatile me prenait de vitesse et il emporta le bout de papier. Je poussais un léger cri d'énervement tout en regardant le dôme avec mon sharingan. Il y avait une énorme concentration de chakra. Il se passait quelque chose à l'intérieur. La prison de pierres explosa laissant place à une épaisse fumée. Les oiseaux donnèrent des coups d'ailes et cette même fumée laissa place à un terrible volatile. Il n'était pas comme les autres. Il était majestueux. Tout simplement monstrueux. Il portait sur lui toutes les couleurs de ce monde et il avait des ailes magnifiques. Je regardais ce rapace d'un air ahuri. L'énorme volatile poussa un puissant cri qui me fit volait contre le mur d'en face. C'était tout simplement incroyable. Je fixais l'oiseau tout en me disant qu'il allait me donner du fil à retorde. Le shinobi se leva tout en disant:


Kitsuno: « Quand à moi je m'appelle Kitsuno et il faudra bien plus qu'une châtaigne comme ça pour me descendre ! »

  • Le pauvre ninja. Il était essoufflé et à voir sa tête la technique raiton l'avait fait souffrir. Sa respiration était saccadée. Soudain, l'oiseau se mit à prendre une grande inspiration et envoya ensuite une énorme boule de vent. Une technique fuuton. C'était bien ma vaine. Kitsuno lança également des Kunais pour rendre le coup plus puissant. Des rapaces foncèrent sur moi pour m'immobiliser. J'effectuai donc des signes tout en regardant la grosse sphère de vent et d'un seul coup, je criais tout en expulsant:


Taisou: Katon, Endan!


  • Le feu fonça sur le vent. Le katon était une terrible affinité surtout contre le fuuton. Le feu prenait la puissance de la technique de vent pour la renvoyer sur l'utilisateur avec une force décuplé. Il était mal le pauvre. Personne ne pouvait battre un maître en Katon avec du fuuton. Mon jutsu prit donc la puissance du vent et la flamme devenait de plus en plus grosse grâce à cela. Le feu fonça sur les oiseaux qui foncèrent sur moi pour les bruler, mais ce n'était pas tout. Les flammes se dirigèrent vers l'énorme volatile. J'avais un terrible sourire. J'étais fier de ma technique. La technique s'écrasa contre les plume du phœnix. Le clone de Kitsuno se mit pendant ce temps, devant moi et il me donna plusieurs coups avec son affinité fuuton. Je dégainai mon épée et avec l'affinité Katon, des flammes entourèrent mon arme, avec le sourire, je contrais les attaques de ce shinobis avec une facilité déconcertante, le pauvre n'avait pas de chance avec son affinité. Une fois terminé, j'envoyai à mon tour un énorme coup avec mon épée qui transperça le clone et le fit disparaître. Je regardais l'énorme boule de plumes tout en me disant qu'il fallait y mettre toute ma puissance. Je me concentrais quand je vis, étonné, que l'oiseau avait disparu. Kisame avait certainement tué le jeune ninja de Suna. Malgré tout, les rapaces qui étaient encore en vie foncèrent sur moi pour me donner des coups de bec. Je donnai des grands coups avec Fukuma, mon épée vers les oiseaux. J'entendis ensuite une voix, la voix du poisson rouge:


Kisame: « Taisou le dernier parchemin que nous devons rapporter est au-dessus de toi, dans les griffes d'un oiseau et prépare toi à sauter je vais utiliser une technique qui va engloutir la maison. »

  • Je levai ma tête au dessus de mon corps et je vis ce volatile. Je fis un sourire et je sautai sur lui tout en le prenant dans mes mains. Mon saut était un peu trop puissant et je finissais par dégommer le toit avant de finir sur cette même toiture. J'avais le corbeau en main. Je pris le parchemin et je relâchai le volatile. L'eau avait certainement engloutis l'intérieur de la maison. Soudain la flotte sortit de la maison et Kisame également sur son épée. Il prenait son arme comme « surf » C'était assez classe il fallait l'avouer. Je rigolais tout en sautant de maisons en maisons en essayant de pas me faire remarquer. Je pouvais rigoler et faire n'importe quoi, mais avec tous les ninjas qu'il y avait, il ne fallait pas se faire remarquer, je n'avais pas de techniques pour absorber le chakra moi. Je fonçai donc en direction du trou que j'avais formé pour entrer dans le village. Je ne devais pas rencontrer de ninjas ennemis sur la route. Je faisais donc extrêmement attention, après tout, Kisame faisait diversion. J'étais donc arrivé devant le trou. Je passais derrière le mur, j'étais enfin sorti de ce village. Je regardais le requin tout en lui disant avec le sourire:


Taisou: « J'ai le parchemin on peut y aller! »

  • Je désactivais mes pupilles tout en courant vers notre cachette, la mission était terminé!

~~~~~~~~~

Techniques utilisées:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission de rang S pour un duo énorme. (La réserve de pantins de Kankurô)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [Annulée] Contre le maître du rock [Logue Town, Rang C, Pour tous, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crisis Naruto, Le Forum :: Kaze no Kuni :: Suna :: Les Habitations-
Sauter vers: