AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
.:: Recherche activement : Un designer et deux collaborateurs ! Pour toutes personnes voulant participer au nouveau Crisis Naruto, merci de m'adresser un email. ::.

Partagez | 
 

 Le réveil de l'Immortel [Privé Kisame et Hidan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tobi
.::Fondateur | Chef de l'Akatsuki::.
.::Fondateur | Chef de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 24
Localisation : Sous les rayons de la Lune Rouge ...

Feuille de personnage
Barre d'xp:
798/1000  (798/1000)
Niveau: 20
Prestige: 1

MessageSujet: Le réveil de l'Immortel [Privé Kisame et Hidan]   Mer 7 Juil - 15:21



  • Nous étions enfin arrivés à destination. La frontière du pays du Feu avec celui du Vent se présentait donc, elle se trouvait juste devant nos yeux. Kisame m'avait rejoint assez rapidement et nous nous dirigeâmes vers le groupe d'Anbus qui semblait protéger la zone. L'on aurait dit qu'ils protégeaient un trésor national mais cette fois-ci, ils surveillaient l'un de leurs plus puissants ennemis, c'est-à-dire Hidan l'immortel, comme on le surnommait. Nous n'avions pas de temps à perdre, j'exécutai donc rapidement quelques signes et brulai les nombreuses tentes qui se trouvaient autour de moi, carbonisant quelques-uns des Anbus au passage. Suite à cela, je donnais le feu vert à Kisame en lui disant que c'était à lui de jouer. Je n'avais pas trop le choix ces temps-ci après tout, surtout à cause de ma lente régénération due à la consommation importante de chakra que j'avais subis face aux Bijuus. Lui, contrairement à moi, rechargeait vite ses batteries, surtout grâce à son épée, Samaheda. Je savais que, suite à de longues minutes, j'aurais réussis à vaincre ces dix Anbus mais l'on devait faire vite, pas de temps à perdre. Nous devions vite récupérer Hidan et repartir à la base avant d'alerter tous les villages, nous n'avions pas récupéré notre puissance d'antan et nous ne pouvions prendre un risque aussi important. Enfin, Kisame suivit ce que je lui avais demandé de faire et se mit à bondir sur ses cibles, sur ces Anbus de Konoha qui nous barraient la route. Moi, je ne bougeais pas, restant fixe et fixant le combat sans réelle émotion, de toutes façons, mon masque me cachait la totalité du visage, seul mon œil présentant le Mangekyô Sharingan était visible par le monde extérieur. Qu'importe si je souriais ou non, personne ne le voyait. L'ancien Épéiste de Kiri fonça donc sur la dizaine d'Anbus et se fit planter, je ne m'inquiétais pas pour lui, connaissant son style de combat mais aussi ses caractéristiques physiques. Jamais il ne se serait fait toucher aussi facilement, ce n'était pas Kisame. Ma supposition sembla juste car, quelques instants après, le véritable membre de l'Akatsuki sortit du sol, tranchant la tête de son adversaire tandis que son clone forma une flaque d'eau en retombant par terre. Il n'avait finalement pas perdu la main, il avait même presque progressé, du moins c'est ce que je pensais. Il attrapa alors la tête de son adversaire, désormais décapité, et la lança sur les compagnons de ce dernier qui, pris par une rage sans nom, se mirent à augmenter leur chakra. Pour Kisame, cette dose de chakra n'était rien, qu'un simple amuse-gueule parmi tant d'autres pour Sameheda.


  • Quelle simplicité pour lui ... Ceci me rappelait un événement semblable de ma vie. En effet, il y a de cela plus de seize ans, Kushina Uzumaki, la mère de Naruto, accoucha de ce dernier. Étant donné que le sceau était plus fragile lors d'un accouchement de Jinchuuriki, j'avais décidé de me rendre là-bas afin de dérober Kyuubi. Une fois arrivé sur place, je fus accueillit par une troupe d'Anbus, vu que la sécurité avait été renforcée, enfin renforcée ... Ils étaient environ cinq ou six ninjas, ninjas que j'avais écrasé assez facilement tout comme Kisame avec cette dizaine de bras-cassés. J'entrais ensuite, attrapant l'enfant du Yondaime Hokage et de sa femme et menaçant cet Éclair Jaune. La suite demeure un secret pour vous, pour le moment ... Tout cela pour dire que la différence de niveau entre un Anbus et un membre de l'Akatsuki était vraiment énorme, Kisame nous le montrait aujourd'hui en se battant face à dix d'entre eux. Perdu dans mes pensées, je n'avais pas trop suivi ce combat mais j'aperçus Kisame user d'une technique propre à son village. Cette technique lui permettait de se faufiler silencieusement et rapidement à n'importe quel endroit, ici, il s'en était servit pour se placer au centre de ses adversaires. Il en attrapa un par les cheveux, porta la tête de ce dernier à son genoux et le lança dans ma direction. J'attrapai la tête du Shinobis dans ma main droit puis, dans un geste rapide, porta sa tête au sol, la fracassant en me penchant légèrement en avant, pliant mes genoux. Un bruit d'os retentit alors, signifiant que son crâne s'était bel et bien brisé lors de sa collision avec le sol. Je levais la tête, il ne restait plus que sept Anbus désormais. J'aperçus également Kisame préparer un puissant jutsu dont il avait le secret. Je sautais donc sur une branche, fixant mon coéquipier pour cette mission. Il créa donc énorme vague qui se heurta aux survivants mais ce n'était pas tout car, en effet, l'ancien Épéiste de Kiri conclut avec l'une de ses techniques préférées : les requins aqueux. Il en créa cinq afin d'achever le même nombre d'Anbus. Il m'en laissa donc deux. Je sautai de mon arbre, retombant lourdement sur le sol, créant une sorte de fissure sous mes pieds. Je pris appuie et fonçai à une vitesse folle vers les deux survivants, chargeant mes deux poings avec du chakra. Je frappai alors les deux hommes au niveau de l'abdomen avec une technique que j'avais utilisé contre Sanbi, même si cette dose de chakra était insuffisante par rapport à celle utilisée pour vaincre le Bijuus à trois queues. Deidara l'avait surnommé le " One Shoot " et n'avait jamais compris le fait que j'avais vaincu un Bijuus d'un seul coup. Enfin, ce n'était pas le plus important. Les deux Anbus tombèrent donc sur le sol, raides morts. Je fis un signe de la tête à Kisame qui se rapprocha d'une espèce de forêt, me pointant un trou du doigt et m'affirmant que Hidan était bel et bien ici, sous les décombres.

" Nous l'avons enfin retrouvé ... " dis-je d'un ton implicitement enjoué.


  • Je commençai alors à dessiner un sceau que Kabuto m'avait enseigné avant de venir. Cela semblait suspect qu'il m'aide autant mais il avait besoin de moi, il mettait toutes les chances de son côté pour pouvoir obtenir le corps de Sasuke. Je n'allais pas m'en plaindre mais bon, il me manipulait et je détestais cela, au plus haut point. J'allais me venger, le savait-il ? Possible mais je ne pouvais le faire pour le moment. Je devais retrouver le dernier membre de mon clan afin de lui dérober son corps afin de tuer Kabuto pour récupérer le mien. Une fois ceci accompli, je retrouverai ma puissance d'antan et pourrait contrôler le monde à ma guise, vaincre les Bijuus et relancer Kyuubi à l'assaut des villages. Je raserai tout pour tout reconstruire à ma manière, accomplissant mes objectifs les plus précieux. Mais d'abord, je devais reformer l'Akatsuki suite aux nombreuses pertes que l'on avait subit, aujourd'hui, c'était Hidan que je devais récupérer. Une fois le sceau enfin dessiné, je fis un signe de tête à Kisame afin de lui demander de reculer un peu, chose qu'il fit. Je concentrai mon chakra dans ma main droite puis la portai lentement au dessus de ma tête, comme pour préparer une incantation, chose que je ne fis pas. Mon chakra semblait bouillir dans ma main et, d'un coup, je redescendis mon bras, frappant le sceau inscrit sur le sol avec une immense force. Le sceau se mit à briller de la même couleur que mon chakra et, quelques instants après, une sorte d'immense cylindre de chakra surgit du trou où se trouvait Hidan. Il dissipa quelques instants après tandis que, sous les décombres, quelque chose semblait bouger et reprendre vie. Je pris donc la parole, l'adressant à cette entité qui déplaçait les pierres pour retrouver le monde qu'il aurait du quitter :

" Pas trop amoché, Hidan l'immortel ? ... " dis-je de façon humoristique pour taquiner un peu le membre de l'Akatsuki. Nous étions désormais trois mais fallait-il encore rentrer au repaire avant que la plupart des forces mobilisées dans cette zone ne débarquent, créant la panique générale chez toutes les nations et déclenchant la guerre dès aujourd'hui.

_________________

Don't be scared Invité, I'm a good boy ♥️ But I'm also Uchiha Madara, don't forget that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crisis-naruto.forums-actifs.com
Hidan
.::Membre de l'Akatsuki::.
.::Membre de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 74

Feuille de personnage
Barre d'xp:
102/900  (102/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Re: Le réveil de l'Immortel [Privé Kisame et Hidan]   Mer 7 Juil - 17:15

" Pas trop amoché, Hidan l'immortel ? ... "


Cette voix … C’est celle de … Impossible … Si ils sont venu me chercher c’est qu’il y a bien une raison a cela. Ce n’est pas son genre, venir chercher une personne tombé au combat … Kakuzu est donc mort … Quel enfoiré ! Si un jour je le revoie au royaume des morts je le tue … Cela fait combien de temps que je suis enfermé dans ce trou ? 6 mois, 1 an … J’ai perdue toute notion de temps, je ne me souviens pu du ciel bleu et de la lumière du soleil. Tout ca a cause de cette enflure de Shikamaru Nara … Je vais le tuer … Le réduire a néant … Effacé toute existence de ca personne dans le monde Shinobi … tuer ca mère, son père devant ces yeux … le faire souffrir comme il m’a fait souffrir …
Hum ? Et ce chakra monstrueux …. C’est donc bien vrai … Ils ont vraiment besoin de moi pour faire venir Kisame et Madara me chercher … Quel bande d’imbéciles …



Quel est ce sentiment ? Que se passe t-il ? La lumière revient mais comment ont-il réussi à … Peut importe comment ils ont fait, mais ils ont réussi … Le démon Immortel est enfin de retour … Je suis de retour … Prêt à répandre la mort et la désolation autour de moi. Les déchets et autres rochers autour de moi, on commencer à disparaitre, les parties de mon corps ont commencé et se rassembler pour former des membres complets. Une fois assemblé mon corps était de nouveau opérationnel. Dans un grand tourbillon de vent, je fus ressuscité des morts encore une fois…
Allongé au milieu de la foret avec Kisame et Madara autour de moi … J’étais ébloui un instant par la lumière. Une fois mes yeux habitués à la lumière du soleil, je lever la partie supérieur de mon corps et commençais à craquer chacun des mes os. Après des années passé à ne pas bouger au fond d’un trou, mon corps avait oublié comment bouger …


Quelques minutes après m’être remit de mes blessures, je réussi à me lever tant bien que mal ….
Mes bras étaient crispés et tout engourdit et une rage intérieure en moi bouillonnait … Je ne pouvais pas la retenir plus longtemps. Je frappais dans un arbre avec mon poing de toute mes force en poussant un hurlement remplit de haine et de violence. Sous le force du coup, l’arbre s’effondrait, provoquant un gros bruis sourd au alentour. Maintenant tout Konoha devait être au courant de ma libération et donc de ma vengeance. L’ancien Hidan était mort. Ma folie m’avait mené a ma perte … Désormais je ne suis plus le même, ma folie et ma rage sont encore plus forte qu’auparavant, mais j’étais aujourd’hui devenue moins spontané et moins impulsif.
Je tournais la tête en direction de Madara et lui adressa un « non » d’un signe de tête. La parole n’était pas revenue encore, avec le temps elle allait surement revenir.


Je me dirigeais vers le cadavre d’un soldat donc la tête avait disparue et avait atterrit a plusieurs mètre de là. Me baissais légèrement et prit l’arme de l’anbu. Tuer part Kisame, toujours aussi violent …
Prit son arme et d’un coup sec l’envoya en direction de Kisame, l’arme passait par-dessus l’épaule de Kisame, traversait l’arbre derrière lui et tuer un ennemi caché derrière celui-ci. Je me téléporté au milieu de deux soldats caché dans un arbre au dessus de nous. Les deux soldats étonnés eu juste le temps de se lever, a ce moment précis, j’attrapais leur tête chacune avec une main, les soulevaient et d’une pression, je broyais leur boite crânienne. Mort sur le coup, je jetais les cadavres au milieu de mes deux alliés, redescendis prit une un kunai et l’enfonçais profondément dans mon estomac, je regardais alors Madara et dit :


« Tu vois je n’ai rien perdue de mes capacités … Alors pourquoi laissé ces 3 hommes vivants délibérément ? Pour me tester ? Ou bien toi-même tu ne les avais même pas remarqué … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kisame Hoshigaki
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Barre d'xp:
418/900  (418/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Re: Le réveil de l'Immortel [Privé Kisame et Hidan]   Mer 7 Juil - 18:52

  • Après mon combat je récupérais du chakra grâce à ma fidèle épée que je n'avait presque pas eu à utiliser et encore moins à sortir, certaines de mes victimes agonisaient encore je les laissaient là elle ne tarderaient pas à mourir de toute manière et ma réserve de chakra avait presqu'atteind son maximum je m'étais enfin remis de ce pénible combat contre les trois Bijuus. Je ne me souvenais pas ne mettre jamais autant battue j'avais pour habitude de toujours gagner les combats que j'engageaient, cependant aujourd'hui on ne pouvait pas considérer cela comme un combat car de simple arbres auraient eu plus de chance de me touchaient ou de m'épuiser, on pouvait considérer ce "combat" plus comme une exécution qu'autre chose. Ces pauvres hommes ne rejoindraient jamais leur famille et Konoha serait en deuille, cependant cela m'importait peu j'étais ici pour une seule chose récupérer Hidan ce démon immortel et vantard, soudain j'entendis chuchoter:

    "Ce sont des membres de l'Akatsuki....., j'ai reconnu Kisame, et Madara Uchiha.... ils viennent libérer celui que le petit Nara a réussit à enfermer...."

    Je me retournais et vis un petit bâtard encore vivant qui utilisaient ces dernières forces pour nous faire arrêter, j'avançais vers lui et lui dit:

    "Tu n'as fait que condamner les personnes qu'ils vont envoyer, je tuerai toutes personnes: femmes, enfants, hommes, ninjas voulant me barrer la routes!"

    Sur ces mots je lui abbatue Samaheda sur le crâne, son crâne explosa sous la pression, je décidais de me taire et de me concentrer sur leur arrivée je regardais maintenant Madara Uchiha appliquer le sceau que lui avait apprit ce chien de Kabuto, je détestais Kabuto il ne faisais que trahir ses amis et ses maîtres, sauf celui qui lui avait tout apprit Oroshimaru, lui aussi était un traitre il avait une première fois trahit Konoha et son sensai Sarutobi 3eme Hokage pour ensuite rejoindre l'Akatsuki qu'il avait déserté de nouveau, je suis content que le petit Uchiha est mit fin à ses jours. Je décidais de me reconcentrer sur le présent et non le passé qui ne pouvait rien m'apporter à part de la nostalgie: Tobi exécuta des signes et du chakra sortit de sa main comme si elle prenait feu puis il tapa violemment au sol et le sceau s'illumina d'un seul coup et un cylindre de chakra apparut, Hidan se trouvant à l'intérieur puis on pûmes assister à sa renaissance, ses lambeaux de chère humaine se recoller pour former son corps. Madara attendue que son rituel prit fin pour dire :

    " Pas trop amoché, Hidan l'immortel ? ... "

    Hidan fit un signe de tête pour dire non, puis il donna un coup dans un arbre ce qui le brisa et le fit chuter, il se dirigea ensuite vers l'une de mes victimes prit son arme, et l'envoya d'un coup vers moi, sans peur je ne bougeait pas elle me frôla et passa au dessus- de mon épaule pour atteindre un ninja de Konoha qui avait voulut me prendre par surprise car le prit causait par la chute de l'arbre ne m'avait pas permis de le repérer. Puis Hidan disparut et nous pûmes entendre deux cranes fêlés et l'immortel nous envoya les cadavres, pour conclure sa renaissance il dit:

    " Tu vois je n’ai rien perdue de mes capacités … Alors pourquoi laissé ces 3 hommes vivants délibérément ? Pour me tester ? Ou bien toi-même tu ne les avais même pas remarqué … "

    Il n'avait pas tord il s'était bien caché, cependant il aurait eu du mal à me toucher; et finalement je comptais 3 un quatrième devait se caché et soudainement j'entendus un grand cri et vit un simple genin fonçait sur moi en criant:

    "Je vais te tuer, tu as tuer mon père sale enc***!!!!!"

    Il n'allait pas très vite, je souris je le fit atterrir sur la pointe de Samaheda, puis je la prit à deux mains et l'écrasa avec toutes ma puissance sur le sol, il mourut sous ma puissance puis lentement je me tourna vers mon compagnon tout juste ressuscitait et lui dit:

    "Bon retour parmi nous...Il est temps de rentrer au repère je vais brouiller les piste pour ne pas qu'il nous suive à l'odeur"

    J'exécutais des signes de main et annonça:


    Suiton - La grande vague explosive
    Spoiler:
     

    Elle submergea le terrain, et cacha toutes nos traces ce qui nous permis de nous en aller paisiblement vers notre repère, j'avais à présent une idée en tête apprendre un Kuchiyose cette technique me permettrait d'utiliser de nouvelles techniques et affinités ainsi que d'économiser mon chakra.....

_________________

L'odeur de ton chakra excite les sens de Samehada Invité


Dernière édition par Kisame Hoshigaki le Ven 9 Juil - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobi
.::Fondateur | Chef de l'Akatsuki::.
.::Fondateur | Chef de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 586
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 24
Localisation : Sous les rayons de la Lune Rouge ...

Feuille de personnage
Barre d'xp:
798/1000  (798/1000)
Niveau: 20
Prestige: 1

MessageSujet: Re: Le réveil de l'Immortel [Privé Kisame et Hidan]   Jeu 8 Juil - 2:26



  • Après avoir exterminé la dizaine d'Anbus qui avaient tenté de nous barrer la route, Kisame et moi-même nous rendîmes dans la forêt afin de retrouver le lieu où se trouvait Hidan. Il était encore dans un trous, cratère crée par celui qui avait mis l'Immortel dans cet état, ce fameux Juunin du nom de Shikamaru Nara. Il était temps d'agir, il était dans un sale état et le temps ne cessait de me filer entre les doigts. Je traçai alors un sceau sur le sol, autour du trous. Je l'activai en y injectant mon chakra, ramenant le corps de Hidan et lui redonnant une once de vie. Il pouvait désormais bouger, sentir ses membres, et utiliser toutes ses caractéristiques humaines. Le membre de l'Akatsuki était de nouveau en forme, comme si il était tout neuf et qu'il n'avait jamais été vaincu. Le sceau de Kabuto était vraiment extraordinaire, l'on voyait l'effort qu'avait apporté Orochimaru à ses nombreuses recherches. Il se releva alors, répondant à ma provocation d'un simple signe de la tête et détruisant un arbre avec son poing afin de se dégourdir un peu. En tous cas, à cause de son caractère et de sa réaction suite à son retour parmi nous, une chose était désormais sûre : nous n'avions pas réussi à passer inaperçu. Je hochais alors la tête, la baissant pour fixer le sol, d'un air déçu et presque désespéré mais bon, il fallait désormais faire avec. Je sentis ensuite trois présences présentes près d'un arbre situé dans le dos de Kisame. Ils nous observaient attentivement, tremblant presque de peur. Ils hésitaient à nous attaquer, nous les intimidions et c'était cet effet que les autres et moi-même voulions créer dans le monde entier. Je fixai alors Hidan puis l'ancien Épéiste de Kiri, ce dernier ne semblait pas les avoir remarqué tandis que le disciple de Jashin, comme je m'en doutais, semblait les avoir repéré depuis le début, tout comme moi. Depuis qu'il était dans ce trous, ses sens s'étaient développés et étaient bien plus impressionnants qu'auparavant. Je lui laissais donc sans avertir Kisame, nous avions eus notre moment de plaisir et de détente après tout, Hidan, lui, n'avait pas eut ce droit. Ces trois ninjas, c'était sa récompense d'avoir tenu si longtemps dans ce trous. Il devait se dégourdir les jambes, je lui en donnais l'occasion. Il s'approcha donc d'un des cadavres d'Anbus, attrapant l'arme du ninjas décapité par les soins de Kisame. Il lança ce qu'il avait attrapé en direction du membre de l'Akatsuki. L'arme passa au dessus de l'épaule de l'homme requin, touchant un arbre et le transperçant de part en part. Du sang coula alors de la faille créée sur le tronc. Nous remarquâmes alors qu'un ninjas se cachait derrière l'arbre, je le savais certes mais nous en avions désormais la confirmation. J'en avais sentis trois, il en manquait désormais deux. Sans que je ne puisse me retourner pour fixer l'arbre, Hidan grimpa sur une branche d'un bond, rejoignant les deux derniers survivants de l'attaque. Il les attrapa alors par le crâne, les soulevant et leur brisant la boite crânienne d'un seul geste. Il jeta les corps de ses victimes entre Kisame et moi puis, d'un saut, nous rejoignit. Kisame, quant à lui, avait assassiné un autre homme qui nous espionnait, c'était lui qui avait appelé les renforts avant que Hidan ne les tue aussi rapidement. Moi, j'étais resté fixe, les regardant, ne faisant rien et les laissant s'amuser encore un peu avant de rejoindre le quartier général. L'Immortel finit par prendre la parole, récupérant peu à peu ses sens et sa voix par la même occasion. Il me demanda si tout cela n'était qu'un test, si je doutais de ses capacités ou si tout simplement, je n'avais pas remarqué ces trois faibles. Je ris dans ma barbe, un rire plein de sarcasme avant de lui répondre, pensant que Hidan n'avait pas perdu son caractère et qu'il sous-estimait encore mes capacités :

" Ce n'était pas un test, je n'ai jamais douté de toi, Hidan. J'ai juste voulu que tu te dégourdisses un peu les jambes et prend ça comme un cadeau de re-bienvenue dans l'Akatsuki. Et puis je voulais t'en laisser un peu, Kisame et moi-même nous sommes déjà bien amusé après tout ... " dis-je en relevant la tête.


  • Je tournais ensuite la tête vers une petite voix, voix qui dégageait une très faible énergie, un simple Genin sans doute. Il fonça en direction de Kisame et le traita d'enculé, voulant assassiner mon bras-droit avec un simple Kunaï. L'espoir faisait vivre selon le dicton mais dans cette situation, l'espoir le menait à sa perte. Un sourire sadique apparut alors sur les lèvres de Kisame qui, en souriant, laissait ressortir ses dents aiguisées de requin. Il profita de la lenteur du jeune ninjas pour le planter avec la pointe de Samaheda à une main. Il attrapa ensuite son manche à deux mains puis fracassa sa lame contre le sol, brisant tous les os du Genin et mettant donc un terme à son existence. Sans pitié, telle était la philosophie de Kisame. Il tuait femmes, hommes, enfants, vieillards, jeunes, tout ce qui vivait et qui pouvait lui barrer la route. Sa soif de sang semblait immense et la soif de chakra de Samaheda l'était encore plus, beaucoup plus. Il se tourna ensuite vers Hidan, lui adressant la parole et lui souhaitant un bon retour parmi nous. J'acquiesçai de la tête tandis qu'il continuait à parler, disant qu'il était désormais temps de rentrer au repaire et qu'il fallait effacer toutes traces de notre passage. Je confirmai sans dire un mot, hochant la tête de haut en bas pour lui dire de s'exécuter. Il créa donc une énorme vague après avoir exécuté quelques signes, nous nous retrouvâmes en haut de celle-ci qui se déplaçait rapidement, nous transportant jusqu'au quartier général de l'Akatsuki. Cette grande technique Suiton " nettoya " l'endroit et effaça toute trace de sang et de lutte, déplaçant les corps en même temps que l'eau qui la composait. Moi, du haut de la vague, j'aperçus plusieurs ninjas rejoindre la zone, ils tentaient de nous toucher avec des techniques de type Katon. Ils visaient mal et touchaient en majorité la vague. Je souris donc à cette vue et exécutai quelques signes, voyant qu'ils encerclaient l'immense sceau que j'avais placé auparavant. Une fois les signes exécutés, je murmurai une courte incantation et, presque immédiatement, le sceau se mit à exploser, dévastant ce qui se trouvait autour de lui, retirant les vie des derniers survivants et des renforts envoyés sur place pour nous arrêter. Je me tournai donc, fixant le repaire qui devenait de plus en plus net à mes yeux. Nous allions bientôt arriver, mes plans allaient pouvoir commencer.

" La guerre ne saura plus tarder très longtemps ... Hidan, Kisame, soyez-prêts à vous battre, nous rentrons à la maison ... "

_________________

Don't be scared Invité, I'm a good boy ♥️ But I'm also Uchiha Madara, don't forget that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crisis-naruto.forums-actifs.com
Kisame Hoshigaki
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
.::Co-Fondateur | Bras Droit de l'Akatsuki::.
avatar

Messages : 371
Date d'inscription : 05/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Barre d'xp:
418/900  (418/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: Re: Le réveil de l'Immortel [Privé Kisame et Hidan]   Lun 12 Juil - 14:17


  • Après avoir tuer ce pauvre petit Genin qui avait essayer de me tuer avec un simple Kunai qui ne m'aurait même pas écorcher la peau, surtout avec la puissance de ce pauvre enfant qui voulait ma mort. Je le comprenais si quelqu'un avait tuer mes parents je lui aurais voulut toute ma vie; que dis-je c'est moi qui les ai assassiner cependant cela m'aurait énerver si quelqu'un d'autre m'avait enlever ce plaisir. Mais revenons au présent le petit Genin se trouvait à terre et était mort sur le coup, cependant j'avais exagérer sur la puissance nécessaire pour le tuer d'un seul coup, le bruit de cette assourdissante attaque résonna dans la forêt bien calme encerclant Konoha et l'ex-tombe de mon compagnon immortel Hidan. Après avoir absorber le chakra insignifiant de ce gamin, je me tournais vers Tobi, je voulais cacher les traces de notre venue même si les ninjas de Konoha savait que l'on se trouvaient déjà ici, je décidais de cacher notre odeur pour qu'ils ne puissent pas nous suivrent. Je m'exécutais je sautais pour que je ne fasse pas emporter par ma propre vague, je la contrôlait à la perfection je la fit donc se déplacer nous avions enfin trouver notre moyen de déplacement, nous pouvions nous déplacer très rapidement grâce à celle là et les heures que nous avions mit pour venir allait se transformer en quelques minutes. Nous nous déplacions plutôt rapidement; et nous vîmes au loin un groupe de ninja qui devait être alerter par d'autres ninjas ou qui devaient être venus intrigués par le bruit qu'il avait entendu, en y repensant il est vrai que je n'y étais pas aller de main morte, même si c'était un humain, il était plutôt faible et ne contenait qu'une faible dose de chakra elle n'avait même pas suffit à combler le "petit creu" qu'avait Samaheda, cela faisait plusieurs jours que je ne m'étais pas battu; après le combat contre les Bijuus et les graves blessures que j'avais subit je n'avais pas put combattre pendant plus d'une semaine et j'avais passer tout ce temps à dormir. Ma réserve de chakra était énorme et il me fallait plusieurs jours pour la recharger entièrement, de plus depuis notre départ je n'avais pas du tout manger, je devais me nourrir et manger beaucoup de viande pour la recharger entièrement. Les ninjas de Konoha commencèrent à nous attaquer, je décidais donc de riposter je me préparais à descendre de la vague ou créer un clone car ce n’était qu’une simple petit team de Konoha dont la pluspart était Chuunin ou Juunin, un simple clone aurait du suffire pour les vaincre facilement. Leurs attaque étaient ridicules et leur précision aussi ils attaquaient avec de simple attaque Katon et touchaient généralement la vague ce qui dissipait automatiquement leur pauvres attaques. Au moment où je commençais à exécuter mes signes, Madara, lui, les finissaient, il avait était très intelligent et prévoyant il avait attaché au sceau que lui avait apprit Kabuto un sceau d’auto-destruction qui s’activa dès qu’il l’ordonna. Les ninjas de Konoha encore en vie furent pulvériser par cette attaque, le sceau était tel qu’une bourrasque de vent se dirigea dans notre direction, de peur qu’elle nous déstabilise j’érigeais un mur fait de terre pour la stopper. Le voyage se déroula sans aucun problème sauf au moment de l’arrivé à la frontière du feu et de celle du vent deux équipes de chaque villages étaient venue nous interceptaient ; cela ne pouvait que me divertir. De plus mes deux compagnons n’avaient pas l’intention de combattre alors que c’était mon désir le plus cher, je voulais combattre encore et encore ; tuer à l’infinie sans ne jamais s’arrêter. J’étais sans pitié, moi l’un des 7 épéistes de Kiri le plus cruel et le plus puissant me faisant craindre de tous avec ma fidèle et unique épée Samehada, cette épée était le prolongement de mon bras comme si elle et moi ne faisions qu’un, elle n’obéissait qu’à moi et je contrôlais tous ses divins pouvoirs à la perfection. Je décidais donc de sauter de la vague que je pourrais rattraper plus tard en courant, il y avait en tout 16 ninjas contre moi du niveau Juunin maximum cela n’allait pas être bien dure, je ne voulais pas utiliser de jutsu pour ne pas gâcher du chakra. A peine descendu deux Genins se jetaient sur moi, je décidais de ne pas les attaquer tout de suite je repoussais juste leur attaque tout en absorbant leur chakra, je me fis prendre de revers par un Juunin plutôt rapide qui réussit presque à me mettre au sol si je ne brandit pas Samaheda devant lui pour lui retirer une bonne partie de son chakra qui alimenter sa vitesse, cela me permit de le contre attaquer et de le tuer d’un coup sec dans la nuque, il n’était maintenant plus que 15. Ils étaient tous aussi courageux moi qui pensait calmer leur ardeur après la mort de l’un des chefs, mais non, cela m’importait peu j’absorber leur chakra et Samaheda commençait à grossir ce qui me permit de mon côté de qui récupérais du chakra et donc d’augmenter ma force et ma vitesse. J’achevais dans la foulé deux ou trois Genin en les décapitant plutôt cruellement, un Chuunin et deux Juunin foncé sur moi, ils réussirent à me touché et l’un plutôt sérieusement au niveau de la poitrine je saignais mais cela ne m’inquiéter guère, Samaheda me guéris sans problème ce qui me permis de les surprendre et de les attaquer juste après, j’attrapais le Kunai qu’il m’avais planter et le lança sur le Juunin qui était le plus loin de moi dans le groupe de trois je le touchaient à la tête il s’effondra, je pris ensuite le Chuunin par la gorge et le jeta sur l’autre Juunin encore en vie. Ils tombèrent ensemble sur le sol, je me tournais vers les autres, ils avaient déjà fuient le lieu du combat, je souris ce qui laissa apparaître aux yeux de tous mes dents de requin. Ils n’étaient plus que deux, ils n’avaient aucune chance contre ma soif de mort et de sang, j’avançais vers eux doucement en faisant traîner Samaheda par terre ; je pouvais sentir leur peur ce qui élargissais encore plus mon sourire, il me craignait et avec tous ses massacres j’avais restaurer l’honneur de l’Akatsuki perdu au combat il y plus d’une semaine. Je jetais Samaheda au loin et attaqua à main nues, il était plutôt bon en tajutsu, mais il fit une erreur qui me permis de le toucher aux côtes puis au niveau de la tempe, il était sonné. Au moment ou le Juunin commença à courir vers moi pour m’attaquer je fis revenir Samaheda, elle le décapita, je la récupérais, je décidais de laisser dans cet état pour qu’il puisse raconter à tout le monde ma puissance, s’il n’y avait pas de survivants les légendes ne prenaient pas forme et il fallait que je me fasse craindre de mes ennemis pour qu’ils puissent me craindre. Je me mit à courir derrière la vague qui avait avancé beaucoup plus vite que ce que je pensais , quand je la rattrapais enfin nous étions presque arrivé. Tobi ce mit à parler :




    " La guerre ne saura plus tarder très longtemps ... Hidan, Kisame, soyez-prêts à vous battre, nous rentrons à la maison ... "


    Je désactiver ma vague doucement ce qui nous fit glisser juste devant l’entrée, je me tournais ensuite vers mon chef et dit :



    -Je vais faire la mission que tu m’a confié en revenant de notre combat contre les Bijuus, je reviendrais dans environ 3 semaines….



    Je fis un signe de tête et commença à courir vers de nouvelles recrues ou espions …..

_________________

L'odeur de ton chakra excite les sens de Samehada Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réveil de l'Immortel [Privé Kisame et Hidan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réveil de l'Immortel [Privé Kisame et Hidan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Immortel instant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crisis Naruto, Le Forum :: Hi no Kuni :: Autres Lieux :: La Fôret-
Sauter vers: