AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
.:: Recherche activement : Un designer et deux collaborateurs ! Pour toutes personnes voulant participer au nouveau Crisis Naruto, merci de m'adresser un email. ::.

Partagez | 
 

 " Life so reckless, tragedy endless. Welcome to the family " [PV: Hiashi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shinji Fubuki
.::Admin Stagiaire | Membre d'Akatsuki ::.
.::Admin Stagiaire | Membre d'Akatsuki ::.
Shinji Fubuki

Messages : 108
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Barre d'xp:
82/900  (82/900)
Niveau: 18
Prestige: 0

MessageSujet: " Life so reckless, tragedy endless. Welcome to the family " [PV: Hiashi]   Lun 4 Oct - 19:43

    FLASH BACK III: GOD O KILL
    « Et ceux-là seuls en surent quelque chose, dont la mémoire est incertaine et le récit aberrant »
    Saint-John Perse


    La brume était plus épaisse au sud du pays de l'eau, et la végétation beaucoup plus humide. L'herbe était mouillée dû à cette forte densité qui voilait les environs, et l'écorce des arbres s'effritait peu à peu. L'atmosphère d'ensemble que procurait ce climat était quelque peu lugubre. Et ce silence de mort, de plus en plus oppressant... Les pas de Shinji paressait si lourd. Ils n'étaient pas étouffés par ce sol fragile et boueux. Il y avait quelque fois, ce bruit sale et désagréable de la terre volant en éclat, de ses chaussures s'enfonçant dans cette masse salissante. Son long manteau d'Akatsuki était d'ailleurs bordés de salissures, mais aussi de sang. Celui qui, à mesure d'épreuves, se confondait avec la couleur des nuages brodés sur l'habit.
    Puis c'est uniquement par hasard que le garçon pu tomber face aux imposants vestiges du temple Yamii, fondés par son père. Il avait encore un doute, et une énigme de taille à résoudre. Celui-ci était-il réellement mort? Après tout, sa disparition restait encore inexpliquée. Certes, il avait apparemment adressé de nombreuses lettres à ses proches, établit de nombreux rapports, mais aucune cause de sa mort n'apparaissait dans quelconques registres que ce soit. Alors en fin de compte, est-ce que à nouveau, tout était déjà précisément tracé en ce moment même? C'est avec le regard froncé et un pas décidé que le Nuke-nin ne s'était pas attardé à observer les lianes s'élevant autour des piliers fissuré, et autour de l'ancienne bâtisse.
    En pénétrant dans ce sombre édifice, ses pas raisonnaient d'une manière sinistre. Il était presque lui même terrifié à l'idée de découvrir une quelconque surprise dans ce noir complet. Puis il s'arrêta pour s'assurer qu'il y avait bel et bien quelqu'un d'autre, qu'il avait bien entendu d'autres pieds que les siens fouler ce sol rocailleux. Soudain, autour de lui, aux extrémités de la pièce, des chaînes entières de torches posées sur des socles de pierre s'étaient allumées. Leur lumière était assez puissante pour supprimer plusieurs zones d'ombres. Cependant, au fond de la pièce, un homme se tenait là, immobile. De longs cheveux ondulés d'un brun sombre, et une longue tenue noir. Il présentait bons nombres d'attributs similaires à ceux de Shinji. Il n'y avait pas de doute, il s'agissait bien du chef du clan Yamii.

    Sa voix grave et posée résonnait: « Cela fait bien longtemps que je suis cacher. Je n'attendais pas vraiment ton arrivée, plutôt celle de Shin. Je vois que tu as fini par te joindre à l'organisation de la lune rouge, et à ce Madara Uchiha. »

    Le regard emplit d'une fureur bouillonnant en lui, le garçon répondit d'un ton bien plus ferme, serrant les poings pour canaliser tout ce courroux: « Ca ne m'étonnes pas que tu attendais Shin. Si je suis venu ici, c'est pour mettre un terme à tout ça. Je suis parvenu à accomplir ma vengeance. Aujourd'hui, je ne vie plus pour ce clan. Je suis devenu bien plus fort que ça, je ne me limiterais plus désormais à cette fierté stupide. »

    « Mh... je vois. Alors tu as réussis à tuer Mei Terumi? Qui l'aurait cru, que le seul hybride de la famille, un être partagé entre deux puissances minimes, ait pu avec le temps, parvenir à une telle chose? Comment peux-tu raconter de telle sottises? Crois-tu que je suis aveugle? Si seulement tu dissimulais ton Chakra... Je l'aurais perçu à cette distance, mais tout ce que je vois, c'est un homme bien prétentieux, qui a rater son évolution. Regardes-toi, aucune énergie ne coule en toi, il n'y a rien. Tu devrais être bien plus fort que cela... bien plus fort qu'un humain... »

    Shinji, avec une vitesse d'exécution justifiant parfaitement son statut actuel, avait recouru à son sceau enfermant plusieurs armes blanches. Il en avait tirer un Nodachi qu'il avait promptement lancer au pied de son père. La lame s'était plantée net dans le sol. Néanmoins, si cette action avait été incroyablement rapide, l'homme n'en était en aucun cas impressionné.

    « Ouais. Moi, Shin, Umi, tu nous as abandonner dès la naissance, c'est vrai que tu ne sais pas grand chose sur notre évolution. Tu ne sais rien, enfaite. Tu crois que je suis venu ainsi pour pleurer la mort de notre clan et te demander conseil? Foutaises! J'ai renoncé au passé depuis bien longtemps. Je ne me bats plus pour défendre tes opinions. Je défend celle de mes frères. Ils ne tarderont plus à me rejoindre. Pour ce qui est de tes sous-entendus, ne t'inquiètes pas, je sais tout, et je sais que tu possèdes le Yuuryoku Nikutai, que tu es celui qui a donner naissance à cette technique, je me suis juste préparer à te tuer. »

    « ...Tuerais-tu ton propre père de sang froid? »

    Sur ces mots, le chef du clan Yamii était soudainement apparu face à son fils, le pointant de la même lame lancée il y a quelques secondes. Néanmoins, le garçon, même emplit de haine, semblait parfaitement être en mesure de faire preuve de froideur.

    « Me fais pas rire, « Père ». Je ne t'ai jamais connu. Je ne peux qu'avoir du mépris pour quelqu'un comme toi... Tu as laisser tes enfants à l'abandon, en espérant un jour les voir t'aider à instaurer ton propre Empire... N'y compte pas. C'est moi qui aie tout reconstruit. »

    « Notre Dieu ne te pardonneras jamais une telle chose. Te hisser au delà de la volonté de celui qui vous a créer... »

    A main nue, Shinji s'empara soudainement de la lame qui était à seulement quelques centimètres de sa gorge. Il la serra sans se soucier de la plaie qui naissait au creux de sa main. Le sang commençait d'ors et déjà à tâcher les dalles du grand hall du temple, seule pièce encore en état.

    « C'est là ton dernier argument? Quelle bonne blague...! »

    De sa seule force, il était ainsi parvenu à briser la lame du Nodachi. Le Yamii recula alors de plusieurs pas, tout en préservant son calme. Il s'apprêtait néanmoins à recourir au sortilège du Yuuryoku Nikutai, chose pour laquelle son fils prétendait être à la hauteur. Le feu des torches s'étaient soudainement dissipé, et désormais, seule une immense quantité de Chakra parvenait à éclairé l'ensemble de l'immense pièce. Le grondement de cette densité avait définitivement percé le calme apparent qui régnait encore en ces lieux mystiques.

    « Ne perdons donc pas de temps. Je vais te montrer ce à quoi tu t'es apparemment préparé. Le fragment de la Puissance Divine, ce qui nous, Yamii, nous permet de nous hisser au statut de Dieu. »

    « Yuuryoku Nikutai: Mômoku Rakka Kabekara... » Avait-il sinistrement chuchoté, avant de se laisser submerger sous une décharge d'un Chakra d'une noirceur extrême, laissant échapper lors de sa soudaine apparition un tonnerre assourdissant, équivalent à une explosion.
    De ce regard vert jade, auparavant noisette, commençait à s'échapper les Ténèbres Suprêmes: Le fond nacré habituel de quelconque regard avait été terrassé par un noir maculé. Cette couleur mystérieuse, alliée à une expression de vide était terrifiante. Et, dès lors où le Chakra qui suivait cette métamorphose s'était fixé sur la partie supérieur du visage du possédé, l'on entendait hurler cette créature, réunissant de plus en plus ses forces. Cette matière s'élevait jusqu'au niveau de ses cheveux. Elle était étrange, et brillait. On la croirait indestructible. Au même rythme, les cheveux marrons du Yamii étaient devenus aussi noir que la laque.
    Le plus inquiétant arriva: sa peau devenait à vue d'œil aussi blanche que celle d'un cadavre, et ce sur l'ensemble de son visage... puis plus encore, tous le reste de son corps fut enveloppé par le passage étrange d'une peau épaisse, d'une couleur tout aussi foncée. Ses mains étaient devenues celles du Démon, celles que l'on voyait souvent représentées sur divers arts japonais, lorsqu'on illustrait l'existence terrifiante des Onii. Des doigts longs, fins, qui ne faisaient qu'un avec des ongles aussi affûtés que des lames. Puis soudain, le second cris d'une bête étalant tout son courroux autour d'elle, qui invoquait encore à son dos, deux ailes aux envergures surprenantes, et dont le déploiement avait à lui seul balayer ce nouveau flux d'énergie. Une voix stridente, bestiale, s'écria entre plusieurs ricanements sinistres: « Ressens-tu cette puissance écrasante, misérable humain?! T'étouffes t-elle?! Shinji! Ton destin a toujours été tout tracé! Tu as fais le mauvais choix! Tu as oser levé la main contre les Dieux! Désormais, tu vas mourir de ce formidable pouvoir qui n'est autre que le mien! Je suis le seul à m'être élevé au stade final du Yuuryoku Nikutai! Tu sais ce que cela veut dire?! Que tout tes espoirs sont vains!! La légende racontait bien que le dernier Yamii affronterait le dernier être ne pouvant prétendre à cette identité!! Comme tu le sais désormais, la victoire est mienne!! »

    Sans avoir pu interpréter les mouvements du Yamii, Shinji fut soudainement repoussé à l'extérieur du temple par une vague d'énergie qui avait été suffisamment puissante pour grièvement endommager son bras gauche, avec lequel il avait tenter de se protéger par simple réflexe. Alors qu'il heurta brutalement le sol tête la première, face à lui, le temple s'était effondré à cause de ce même flux de Chakra. Se relevant tant bien que mal, il fut déjà contraint à se retrouver face à la créature. Le goût amer du sang en bouche, il esquissa un léger sourire, de ses lèvres esquintées.

    « C'est tout ce qu'un Dieu... est capable de faire? »

    Cette provocation avait mit l'homme hors de lui, terrassant le Nuke-nin d'un simple coup de poing suffisamment puissant pour une nouvelle fois la propulser à plusieurs mètres en arrière. Il heurta un arbre de plein fouet. Sa colonne vertébrale avait probablement été fracturée sous le choc issu d'un coup aussi puissant. Il est vrai que cet ultime stade du Yuuryoku Nikutai donnait à son possesseur une force et une quantité d'énergie colossale.
    Puis, toujours de cette même force titanesque, le Chef du clan Yamii souleva sans mal le corps de son fils en le tenant par la gorge. Ainsi, il se venta une nouvelle fois de son pouvoir, constatant avec joie l'infériorité de celui-ci.

    « Ne tire pas de conclusions hâtives au sujet de mon pouvoir! Il est sans limite! Ce n'est que de simples coups que tu as subis, de simple décharges de Chakra. Néanmoins, je suis surpris par ta résistance, cela doit être ta seule qualité. Ton corps n'a pas encore imploser sous ma puissance, mais cela ne saurait tarder. »

    Soudain, Shinji, coupé de son souffle pendant quelques secondes, s'était emparé de l'avant bras de l'être maléfique, en le serrant de plus en plus fort. Il paressait impassible et bien plus froid qu'il ne l'était dans ses précédents propos. Il avait en effet réussit à très vite analyser l'étendue de la puissance de son vis-à-vis. Celui-ci s'était en effet empresser de montrer l'ensemble de la quantité de son Chakra, toute l'étendue de sa puissance afin de procurer à son vis-à-vis un sentiment intense de désespoir.

    « Tirer des conclusions hâtives? Je crois que tu ne m'as pas vraiment compris quand je t'ai dis que j'ai acquis la puissance nécessaire pour te tuer. »

    Ainsi commençait la métamorphose permise par le Chakra no Kuukyo. A commencer par la peau du garçon, qui devenait de plus en plus pâle. Tout autant que celle de son ennemi. Puis la couleur de ses habits s'y confondait, tout comme la couleur de ses cheveux. Son manteau d'Akatsuki paressait avoir disparu, pour céder la place à un long manteau blanc, arborant à son col une épaisse fourrure noir, tout comme à chaque extrémité du vêtement. Puis, sur la moitié de sa tête, une seule corne elle aussi de cette même couleur maculée avait soudainement surgit. Surpris de cette évolution, l'homme recula d'un long bon en arrière. Quant au membre d'Akatsuki, ses blessures paressaient avoir disparus.


    « Tu n'as pas non plus saisis ce que je t'ai dis, avant. Je ne tomberais pas. Pas tant que je n'aurais accompli le Nindo d'Ayane, d'Haiiro, de Shin et de Umi. Ils m'ont aider à atteindre ce stade en croyant en moi. A moi de t'expliquer cette transformation: Comme tu l'as si bien dis, je ne suis ni un Yamii ni un Fubuki. Néanmoins, grâce à cela, j'ai pu découvrir une énergie nouvelle: la Vacuité. Malheureusement, contrairement à toi, cette technique est encore incomplète. Elle est limitée en temps, mais ce sera suffisant pour t'anéantir... En une seule attaque. »

    Une seule attaque pouvant annihiler le pouvoir grandissant d'un Yamii? Cela ne pouvait qu'être une mauvaise plaisanterie. Du moins, le Chef du clan Yamii paressait s'en moquer. Cette transformation bien que radicale, ne laissait toujours pas transparaître ne serait-ce qu'une étincelle de Chakra. Ou bien la nature de cette technique ne relevait pas des capacités sensorielles normales que possédait un Ninja. Chose semblant fortement impossible. Se hisser, au delà du pouvoir de ce clan? La Vacuité, qu'était-ce donc ce pouvoir? Quoiqu'il en soit, il devait être réellement insignifiant pour contraindre de la sorte la personne à perdre toute son énergie. C'était réelle une insulte pour le clan. Comment un être pouvait se soumettre à une telle loi? Comment, simplement, un membre de cette lignée pouvait se rabaisser à ça?

    « Une seule attaque?! C'est absurde! Même si tes blessures semblent avoir disparues, cette technique ne pourra jamais m'atteindre! Je te l'ai dis: Sans Chakra, tu ne peux rien contre moi! Ton pouvoir n'est juste issue que des pires moqueries! Tu es tombé bien bas! Trop bas pour encore vivre en prétendant avoir une partie de mes pouvoirs! »

    Sans piper mots, et ne se souciant guère des remarques de son père, Shinji posa son genoux à terre, baissant son bras jusqu'au niveau du sol, tout en rassemblant ses doigts comme s'il était prêt à accueillir une arme dans sa paume. C'est qu'il se passa: Peu à peu, la forme d'un Katana noir se dessinait. Elle avait atteint sa forme complète lorsqu'il prononça le nom de cette nouvelle technique.

    « Ninpo, Chakra no Kuukyo: Oozon Kuroi. »

    Il se releva ensuite. La couleur de ses yeux avait cette fois-ci changée. Tout comme pour le Yuuryoku Nikutai, le fond nacré de son œil gauche était recouvert d'un voile noir, et sa pupille quant à elle était devenue argenté. Son autre œil lui, normalement d'une couleur vert jade, s'était changée en un bleu limpide.


    Sans perdre un instant, il avait utiliser un déplacement rapide d'un niveau bien supérieur de celui qu'il détenait sans cette transformation, en profitant également de l'inattention et de la prétention de son ennemi pour le surprendre. Dès lors, la lame du Oozon Kuroi était contournée par un Chakra blanc. Chose que le Yamii avait constaté avec étonnement. Maitrisait-il donc complètement ses aptitudes? Les couvraient vraiment-il jusqu'à là? Quelle était la nature de cette énergie appelée Kuukyo? Vraisemblablement, elle était complètement à part de toute autre forme d'énergie. Il s'était donc élevé à une dimension supérieure, si bien qu'il était impossible de ressentir son énergie sans en avoir compris la complexité.
    De ce seul déplacement, il était parvenu à transpercer la cuirasse de son adversaire de part cette lame regorgeant de cette énergie mystérieuse. Néanmoins, bien qu'en difficulté, la créature s'était saisie de la lame, la tenant fermement.

    « Tu crois que ce sera suffisant?! Me tuer à l'aide d'une simple arme?! » Ricanait-il.

    « Cette lame, Oozon Kuroi, n'a à vrai dire rien d'un Katana » Expliquait le garçon, un léger sourire en coin. « Elle a été simplement créer à l'aide de mon esprit. C'est ce que me permet la Vacuité: Briser les limites entre le réel et l'irréel, extérioriser une passerelle de mon esprit sous une certaine forme pendant un court instant. Pas plus de quelques secondes. C'est pour cela que je me suis empressé de te transpercer. Néanmoins, là n'est pas sa seule utilité: Ce Chakra qui la contournait va se disperser dans ton corps, et remonté jusqu'à ton encéphale, pour ensuite me donner accès à ton esprit. Je te détruirais donc de l'intérieur. Je te ferais vivre la mort que tu n'as jamais souhaité dans de terribles conditions... »

    «  Impossible! Je suis un Dieu! Rien ne peux m'atteindre! La seconde âme résidant en moi ne te permettra jamais une telle chose! Elle est soumise à moi! Si ce n'est pas moi qui te tueras, ce sera elle! »

    « ... Je pensais te l'avoir dit... que je sais tout du Yuuryoku Nikutai. Je sais que si cette âme, ou toi mourrez, vous disparaîtrez tous les deux. Après le rituel de contrôle de cette créature, vous n'avez fait qu'un. Elle n'est plus indépendante contrairement à avant. Je m'attendais bien à ce que tu sois aussi fort sous cette transformation, et même en prolongeant le combat, je n'aurais certainement pas gagner. Je vais donc tout miser sur une seule technique. Elle s'appelle Kyouteki, mais son véritable nom est Némésis. »

    Sur ces mots, Shinji avait d'hors et déjà projeté son ennemi dans le Ren'raku no Yononaka Omoi. C'est sans étonnement qu'il avait pu rapidement constaté que l'esprit de celui-ci était corrompu par les ténèbres. Il n'y avait rien, ni ciel ni terre. Juste le néant, un gouffre sur lequel ils semblaient tout deux tenir en lévitation. Du bas de ce gouffre sans fond s'élevait un torrent de flammes les encerclant peu à peu. Soudain, le bruit de plusieurs explosions faisaient tour à tour échos dans cet infini. La sensation qui traversait le Chef du clan Yamii était des plus torturantes. Comme si, à l'intérieur de son corps tout se consumait. Ses organes vitaux et bien pire encore, sa mémoire, son esprit et son âme.

    « C'est là ta pire crainte. De perdre toute la puissance et tout le savoir que tu as acquis avec le temps. Si ce Jutsu se nomme Némésis, c'est parce qu'il est ici question de la réalité dans un monde fondé par des illusions, et surtout par ton esprit. Tout cela est la représentation exacte de ce que ton cœur et ton âme sont devenus. Une fois activé, ce Jutsu ne peut s'arrêter. Malheureusement, il nécessite toute la puissance de son utilisateur. »

    L'homme sentait toutes ses forces le quitté peu à peu. Son corps devenait de plus en plus lourd, et surtout, il sentait une immense fièvre le terrasser. Sa transformation se retirait peu à peu, et il ne parvenait même pas à crier sa fureur. Regardant Shinji avec tous le mépris qu'il pouvait avoir pour un être de sa caste, il disparaissait peu à peu, son corps se consumant de l'intérieur.

    « Shinji! Sois maudit! Toi, tes frères et tes misérables amis! Je ne serais jamais réduit à n'être qu'un souvenir! Je te hanterais! Je reviendrais d'entre les morts! »

    « ...Danzetsu... »

    Puis tout ce néant était recouvert de flammes. Tout était à présent anéanti, et le retour à la réalité avait été bref. Face à lui, le corps inanimé du Chef du clan Yamii tomba en arrière en même temps que le Oozon Kuroi disparaissait, et ainsi que la transformation permise par le Chakra Kuukyo. L'homme avait regagner son apparence normale, mort.

    Puis Shinji lui fit dos, laissant l'humidité et le froid avoir raison de son corps. C'est après tout ce qu'il méritait. Un homme ayant essayer de prétendre avoir pu se hisser au statut suprême de Dieu. Bien pire encore, un mauvais père, ayant maudit ses fils dès leur naissance. Madara était directement apparu face au jeune homme, comme d'habitude, en utilisant son Jutsu d'espace temps. Cette fois, plus rien ne le retenait à se joindre à Akatsuki, il l'avait aider à accomplir sa vengeance en lui apportant dès le début la puissance nécessaire pour y arriver. Ainsi s'achevait une part du contrat. Désormais, il devra servir Akatsuki jusqu'à sa mort.

    « Le clan Yamii est donc définitivement de l'histoire ancienne. Je suis surpris, tu sembles avoir créer des techniques très intéressantes depuis tout ce temps. Bref, allons s'y. Le Briefing ne va pas tarder à commencer. »

    Not long ago you'd find the answers were so crystal clear
    Within a day you find yourself living in constant fear
    Can you look at yourself now?
    Can you look at yourself?
    You can't win this fight!

    END.


    Cela faisait déjà quelques mois que Shinji ne s'était pas retrouvé là, face aux sépultures de ses amis décédés. Dans cet endroit, face à la mer, rien n'avait changer. Toujours autant de sérénité. Rien n'avait troublé leur sommeil éternel. Quant à lui, le regard emplit de tristesse et de nostalgie, il se remémorait comme bien souvent chaque instant passé avec eux. Les rires ainsi que les nombreux combats. Et aujourd'hui, lui seul, bien plus qu'avant, il était considéré comme l'un des Ninjas les plus dangereux dans ce monde. La chasse à l'homme était permanente. Bien qu'il était au sein d'une organisation afin de remédier à sa solitude, ce manque qu'il considèrait toujours aussi difficile à combler, il avait de fortes émotions qui lui communiquait sans arrêt que malgré son nouvel entourage, il était seul. Le temps des confidences était révolu. Plus aucune amitié, plus de compassion. Seul, dans ce monde.
    Il avait sortit un rouleau de parchemin qui était jusqu'à là dissimuler dans sa poche intérieure. Le parchemin renfermant tous les derniers secrets, toutes les histoires du clan Fubuki et de ses multiples branches. Celui-ci, au creux de sa main, commençait à geler pour ensuite disparaître en morceaux, s'égarant aux alentours au gré du vent. Désormais, le clan était entièrement dissout, à tout jamais réduit au silence.

    « Malheureusement, c'est probablement la dernière fois que je viendrais ici, pour vous dire ces quelques derniers mots, mes amis. Sachez que je n'ai pas perdu de vue l'essentiel. Votre mort n'est pas rester impunie, et j'arriverais au bout de nos rêves. Peu importe les épreuves, je ne tomberais pas, tant que je n'aurais pas exaucer vos souhaits les plus chers. C'est uniquement grâce à vous si aujourd'hui, je suis encore là. J'espère un jour raviver vos corps et votre âme. Je ferais tout en œuvre pour que vous aussi, vous puissiez vivre dans ce futur monde que vous avez toujours voulu voir. Nous y vivrons, ensemble. »

    Alors que le garçon retournait sur ses pas, il avait très rapidement pu sentir, comme il s'y attendait, un Chakra non loin d'ici. Une seule personne. C'était sûr. Un Oi-nin opérant seul? Cela était rare. Peut-être alors un Ninja de rang supérieur? C'est avec vigilance qu'il retroussa promptement la longue manche de son habit pour invoquer depuis son sceau un simple Katana. Comment avait-il pu le localiser, lui qui ne laissait rien transmettre, de part la nature de son Chakra? Peut-être se doutait-il qu'il allait revenir ici, après tout. Peut-être que finalement, cet endroit avait servit depuis bien quelques temps à le piéger. Peu importe, celui qui avait franchi ces lieux devait mourir, si ses ambitions étaient de l'éliminer lui et ses compagnons d'arme. Il fut donc soudainement prit de colère, et ses muscles faciaux s'étaient crispés. Son regard, bien qu'exprimant toujours une forte mélancolie, s'était froncé pour y laisser voir ce même ressentiment. Restant immobile, il se préparait progressivement à toute éventualité de la part de ce qui pourrait être un assaillant.




Dernière édition par Shinji Fubuki le Mar 12 Oct - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiashi Hyûga
.::Modérateur | Bras-droit du Hokage::.
.::Modérateur | Bras-droit du Hokage::.
Hiashi Hyûga

Messages : 276
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 26

Feuille de personnage
Barre d'xp:
408/750  (408/750)
Niveau: 15
Prestige: 0

MessageSujet: Re: " Life so reckless, tragedy endless. Welcome to the family " [PV: Hiashi]   Mar 12 Oct - 12:01

En cours...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
" Life so reckless, tragedy endless. Welcome to the family " [PV: Hiashi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crisis Naruto, Le Forum :: Mizu no Kuni :: Autres Lieux :: La mer-
Sauter vers: