AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
.:: Recherche activement : Un designer et deux collaborateurs ! Pour toutes personnes voulant participer au nouveau Crisis Naruto, merci de m'adresser un email. ::.

Partagez | 
 

 Le reveil d'une nouvelle vie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kal Haruka
.::Juunin de Konoha::.
.::Juunin de Konoha::.
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Barre d'xp:
97/450  (97/450)
Niveau: 10
Prestige: 0

MessageSujet: Le reveil d'une nouvelle vie.   Ven 6 Aoû - 20:46

J'étais dans un profond sommeil où plusieurs images défilée dans ma tête sans que je ne puisse savoir de quoi il s'agissait où plutôt je n'avais pas le temps de voir tellement elle défilait toutes en même temps de manière très rapide comme-ci ma tête était un vaste univers noir où plusieurs étoiles voyages à travers celui-ci avec quelques une qui reste fixe. Ce que je comparais à une étoile fixe était le souvenir que j'avais avant de plonger dans ce long et douloureux sommeil, le souvenir d'être pourchasser par Kabuto pour avoir quitté le repère d'Orochimaru, le souvenir d'avoir sauté d'une cascade espérant trouver une échappatoire où même la mort qui pour moi était une autre manière de fuir sauf que je fuirais de manière lâche sans jamais prendre ma revanche un jour mais avais-je réellement envie de prendre une revanche ? Pas tellement en faite cela m'importait peu, tout ce que je voulais c'était quitter cet endroit et maintenant que cela était fais je n'allais pas retourner bêtement là bas alors que j'allais enfin pouvoir commencer une nouvelle vie. Il était peut-être temps pour moi d'ouvrir les yeux et de savoir où je venais d'atterrir et surtout de savoir si j'étais encore en vie...
C'est donc doucement que mes fine paupière s'ouvrirent difficilement à cause de la clarté qui régner dans la pièce, enfin je ne savais pas si il s'agissait vraiment d'une pièce mais pour le moment c'est ce que je supposais... Je referma alors très vite mes yeux à cause de la lumière qui me faisait vraiment mal. Je ne comprenais pas d'ailleurs pourquoi c'était si douloureux... Cela faisait-il ci longtemps que ça que j'étais plonger dans ce sommeil ? Étant impossible d'ouvrir mes yeux pour le moment j'essayais une autre option pour savoir si j'étais réellement en vie. Je me redressa alors de manière assise constant par la même occasion que je me trouvais bien dans un lit et que j'étais donc belle et bien en vie. A moins que le paradis ou l'enfer possède des lits... Bien sure je supprimais l'option de l'enfer car avec cette lumière blanche que j'avais vite fais aperçut tout à leurs j'acquérais plus l'idée du paradis... De mes fines mains tremblante je frotta doucement mes yeux pour pouvoir les réveiller et les ouvrir. C'est donc dans mes mains que j'ouvris les yeux étant pour moi plus facile de les ouvrir d'abords dans l'ombre puis de faire infiltré petit à petit de la lumière dans mes mains pour pas frapper brusquement de cette blancheur mes deux iris. Une fois habitué à la lumière du jour j'observe lentement la pièce constatent que la couleur dominante de celle-ci était le blanc. Pas étonnant que c'était aussi difficile pour moi d'ouvrir les yeux surtout que j'avais l'habitude de l'obscurité et sa bien avant mon sommeil... Je retira alors les draps blanc qui recouvrait mon corps enfin de sortir de mon lit pour me diriger vers la fenêtre et avoir une petite idée de l'endroit dans lequel je me trouvais mais le seul problème c'est que mon sommeil avait duré plus longtemps que ce que je ne pensais mais sa bien sure je ne le savais pas et donc en me levant de mon lit je tomba très vite parterre mes jambes incapable de porter mon corps pourtant très fin. Que m'arrivait-il ? Je n'avais plus de force de les jambes et je me sentais incroyablement faible... Je tenta de me relever en m'agrippant sur l'appui de fenêtre mais mes bras eux aussi n'avais plus du tout de force. Je traina alors mes jambe dans la chambre afin d'être de l'autre côté de mon lit et de prendre les béquilles qui ce trouvait à côté de mon lit. Au passage je devina que je me trouvais dans un hôpital mais où ? Je n'en avais aucune idée... Et une question que je me posais était surtout "Comment avais-je atterri là ?" et "Depuis combien de temps j'étais là ?". Me relevant tant bien que mal en me soutenant avec mon lit je marcha doucement avec mes béquilles afin de reprendre l'habitude de marcher. Pour avoir une aussi faible résistance dans mes jambes c'est que je devais dormir depuis un bon bout de temps...
Après m'être entrainer à marcher sans tomber, je me dirigea vers la porte coulissante et sortis de la pièce encore en tenue de pyjama. Il y avait pas un chien dans le couloir et donc je le parcourus tranquillement tout en restant prêt du mur afin de me soutenir à celui-ci si jamais je tombe. Arrivant prêt des escaliers une voix m'interpela sans prononcer mon nom, juste en me surnomment "Mademoiselle". Mais c'était un peu normale comment aurait-il pu connaitre mon prénom alors que moi même je ne le connaissais pas ? Je me retourna afin de me mettre face à l'infirmière qui semblait paniquer et lui demanda :

- Oui ?

- Pourquoi êtes-vous sortis de votre chambre dans votre état ? Vous auriez du nous appeler !

- Mon état ? Je vais très bien... Et je voulais savoir où j'étais...

- Quoi ? Mais vous avez était dans le coma pendant une période d'un mois ! Votre corps est resté inactif pendant tout ce temps et le redémarrer comme vous le faite peut-être dangereux, je vais vous ramenez dans votre chambre.

- Un mois ?...


Sans plus un mot elle m'amena dans ma chambre me faisant signe de m'allonger dans mon lit puis elle appela de infirmière afin de ramener sans toute des choses pour faire des test sur mon corps... Lorsqu'elle eut finie son travaille je lui demanda :

- Où sommes-nous et comment suis-je arrivais ici ?

- Tu te trouves au village de Konoha et c'est le chef du clan Hyuuga qui ta ramené ici. D'après lui tu étais un très mauvaise état dans une rivière et tu avais besoin d'aide...alors il ta amené ici...

- Konoha ?... Je vois...

- A mon tour de te poser des questions maintenant. Je voudrais savoir ton nom, prénom, âge et ton village natale.


Une nostalgie envahie soudainement mon esprit suite aux questions qu'elle venait de me poser. Je venais de me rappeler que j'avais perdu la mémoire depuis que je me trouvais chez Orochimaru... Je ne savais plus qui j'étais ni d'où je venais, tout ce que je savais était que tout cela était de la faute de ce serpent et que jamais je ne pourrais retrouver ma mémoire et sa même si on me dévoiler toutes les informations me concernant pour moi sa ne serait que des bouts d'information sur qui je suis mais non sur ma vie... Un silence envahie alors la chambre l'infirmière brisant un instant ce silence afin de voir si je l'entendais ou si j'écoutais. Qu'allais-je lui répondre ? Si je lui disais que j'étais chez Orochimaru mais que je me suis enfuis il me mettrons tout de même en prison car ils auraient certainement des doutes sur moi et je n'avais aucune envie de finir dans une interrogatoire pendant des jours et des jours ! Qu'allais-je dire...

- Vous souvenez-vous de quelque chose ?... Me dit l'infirmière...


Une idée lumineuse parcourut mon cerveau ! L'infirmière venait de me sauver la vie en me donnant cette idée ! Je n'avais qu'à tout simplement dire que je suis amnésique bien que sa ne soit pas tellement un mensonge... Lors de mes missions chez Orochimaru mon visage avait toujours était caché par un masque et je n'attaquais que la nuit alors aucune chance que quelqu'un me reconnaisse... Les seules qui avait vue mon visage son mort par la suite... C'est donc grâce à cette brillante idée que je lui répondis :

- Je ne sais pas... Je ne connais ni mon nom, ni mon prénom... D'où je viens... Je l'ai oublié... Je ne me rappelle plus de rien, c'est tout flou dans mon esprit...

- Je vois... Ne t'inquiète pas tu as certainement reçut une amnésie partielle à cause de la chute que tu as faite mais ta mémoire reviendra par la suite j'en suis sure même si cela peu prendre du temps.

- Je l'espère...


Cette dernière me souris puis sortie de la chambre m'expliquant qu'elle devait faire des choses me concernant et c'est donc pendant plusieurs semaine que je resta à l'hôpital afin de réhabituer mon corps au mouvements quotidiens mais comme mon coma n'avait duré qu'un mois cela ne fut pas très long pour retrouver toute mon énergie et je pus alors très vite sortir de l'hôpital tout en allant assez souvent à l'hôpital pour des test quotidiens. Maintenant que j'étais entièrement rétablie j'allais devoir aller au bureau de l'hokage afin de rencontrer l'homme qui m'avait sauvé la vie mais aussi parce qu'il devait me poser certaine question me concernant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le reveil d'une nouvelle vie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crisis Naruto, Le Forum :: Hi no Kuni :: Konoha :: L'Hôpital-
Sauter vers: